Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cinéma, croyance et dénégation                     Cinéma, croyance et dénégation
Sources (*) :              
Jean-Louis Comolli - "Corps et cadre - Cinéma, éthique, politique", Ed : Verdier, 2012, p99

 

-

Dans l'"Homme à la caméra", de Dziga Vertov (1929), le leurre cinématographique est déconstruit, mis à distance, démonté - mais il n'en persiste pas moins

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans ce film, Dziga Vertov célèbre simultanément "la venue d'un homme nouveau et d'un monde nouveau à travers leurs noces cinématographiques". C'est une leçon de théorie où le réalisateur fait apparaître le squelette du cinéma : le cameraman, l'appareil, le photogramme. A un moment, l'image se fige sur l'écran, et apparaît dans les mains d'une monteuse une image inanimée (le photogramme). Elle la rapproche d'une autre, et la synthèse du mouvement repart.

Le leurre est déconstruit, démonté, remonté, mis en abyme - et malgré cela il conserve toute sa puissance et persiste.

 

 

La scène de la monteuse.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Comolli
CinemaCroyance

PF.LLF

WVertovHommeCamera

Rang = WVertovCamera
Genre = MH - NP