Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la différance                     Derrida, la différance
Sources (*) : Derrida, l'art, l'oeuvre               Derrida, l'art, l'oeuvre
Jacques Derrida - "L'écriture et la différence", Ed : Seuil, 1967, p289

 

La differance, furtive (Pascual Pariselli, 2012) -

Derrida, la présence

La différance, furtive, s'insinue dans l'oeuvre par l'écriture, maintient les distances, empêche la présence à soi

Derrida, la présence
   
   
   
Et il faut préférer ce qui rompt avec l'économie Et il faut préférer ce qui rompt avec l'économie
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida commente les textes d'Antonin Artaud, ses écrits sur le théâtre, et soudain il passe du "il" au "je". Ce basculement commence par une citation : "Moi, Antonin Artaud, je suis mon fils, / mon père, ma mère, / et moi" (citation de "Ci-Gît"), répétée deux fois (pp285 et 288). C'est la citation de la proximité absolue, terrible, celle de "l'immédiate autarcie de ma naissance, de mon corps et de ma parole" [déjà, p285, Derrida était passé au moi pour dire que si l'œuvre (en général) multiplie les différences "entre moi et moi", alors Artaud, sur la scène de la cruauté, doit "se garder" de l'œuvre, comme il se garde de ces différences]. L'archi-scène d'Artaud, sa loi, son espace d'habitation, c'est la présence à soi, une présence paradoxale car d'un côté, pour autant qu'il la maîtrise, qu'il la voit, elle l'apaise; mais d'un autre côté, elle est cruelle, terrible. D'où vient cette duplicité? De la différance.

Car la différance est furtive. Elle s'insinue entre deux écritures (l'écriture apocryphe du discours, l'écriture vivante de mon corps, de mon souffle, de mes gestes). Elle est dans le mouvement actif de ma chair (hors d'œuvre) et aussi dans mes écrits. Artaud fait de sa vie son oeuvre et de sa chair son origine. Il voudrait, par ses mises en scène, effacer l'écriture, détruire la duplicité, rejoindre sa naissance dans une parfaite présence à soi, mais cette identification magique est introuvable.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDifferance

FU.DJI

DerridaArt

CI.LLP

VoixPresence

HE.LHE

ChoixAneconomie

DG.LGD

U.différance

Rang = N
Genre = DET - DET