Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le discours                     Derrida, le discours
Sources (*) : Derrida, métaphysique, sa clôture               Derrida, métaphysique, sa clôture
Jacques Derrida - "L'écriture et la différence", Ed : Seuil, 1967, p291

 

Nu feminin couche (Ernst L Kirchner, 1907) -

Derrida, le désir

Tous les discours destructeurs de la métaphysique habitent les structures qu'ils abattent et abritent un désir indestructible de présence pleine

Derrida, le désir
   
   
   
Derrida, la présence Derrida, la présence
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans son texte, La parole soufflée, Jacques Derrida a voulu poser une question. Est-ce lui-même qui pose cette question ou Antonin Artaud? Ce n'est pas clair, et c'est fait pour ne pas être clair, car quand il parle de "tous les discours destructeurs de la métaphysique", il parle aussi de son propre discours. Quelle question, donc? Peut-on passer de l'autre côté de la limite? C'est une question qu'on ne peut dissocier de ces deux mots : métaphysique et folie. Une vie sans aliénation, sans différence, sans œuvre, comme celle que semblait désirer Artaud, c'est une folie. D'ailleurs n'était-il pas fou? Mais vivre dans l'aliénation, dans la différence, dans la métaphore, dans l'œuvre, "sans les penser comme telles" (Derrida p290), c'est aussi une folie. Il y a aliénation dans les deux cas, puisque la différance n'est pas pensée comme telle. Artaud se tient sur cette limite - et Derrida aussi [et aussi Heidegger]. Entre la critique de la différence et l'implication dans la différence, la complicité est fatale. Vouloir détruire la métaphysique, c'est prendre une position qui vire aussitôt en son contraire - car prendre position, c'est poser une présence. On ne pourrait transgresser la limite au-delà de la métaphysique que par un discours qui ignorerait les limites entre la vie et la mort.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDiscours

LI.CAQ

DerridaMetaphysique

DO.KLL

DerridaDesir

CM.IND

VoixPresence

CP.LLK

T.destruction

Rang = O
Genre = MR - IB