Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les enveloppes factices de la modernité                     Les enveloppes factices de la modernité
Sources (*) :              
Peter Sloterdijk - "Sphères, tome 1 : Bulles", Ed : Pluriel, 2002, pp26-27

 

Bulles de savon (John Everett Millais, 1865-66) -

Vivre dans les temps modernes, c'est payer le prix de l'absence d'enveloppe

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

L'enfant qui joue avec des bulles de savon les accompagne comme s'il s'agissait de son propre corps. Son souffle s'est détaché de lui, il est conservé dans la bulle. Son esprit lui-même se meut dans l'espace où il joue. Peut-être le monde entier est-il un tel souffle, à peine détaché du souffleur. C'est ainsi que fonctionne la pensée humaine. Peu à peu, avec les décentrements successifs des révolutions coperniciennes, l'intellect a percé vers l'extérieur non humain. L'homme s'est découvert entouré de monstrueuses extériorités qui ont fait sauter les bulles d'illusion qui lui servaient d'abri sûr. Il s'est expatrié dans l'automatique, qui n'a ni sens, ni lien. Il a détruit les systèmes immunitaires qui le protégaient. La terre n'est entourée par aucune voûte, par aucun manteau céleste. Nous existons sur un globe, pas dans un globe. Il faut reconstituer un autre système immunitaire, recréer une enveloppe prothétique autour de ce qui été mis à nu, compenser par un monde artificiel la perte d'orientation due à la cassure des vases célestes.

William Harvey a soutenu dès 1651 que toute vie biologique passait par un oeuf. Avec ce motif surgit le principe du surgissement du vivant dans la liberté à partir d'un intérieur (p355). La reproduction peut être pensée comme autopoiesis. Tout vivant vient de l'intérieur et brise ses membranes - mais c'est pour trouver d'autres enveloppes plus larges qui l'entourent. Les mammifères vivipares à sang chand brisent trois enveloppes : la poche des eaux, l'utérus (sortie par le col), le vagin qui conduit au véritable monde extérieur. La proximité persistante de la mère les dédommage de la perte de ces trois premiers girons. Mais l'immaturité de l'homme l'expose à la psychose. Le changement d'enveloppe peut échouer et faire écho à une ancienne catastrophe des sphères. La modernité implique une initiation de l'humanité à l'extérieur absolu. C'est l'époque des pathologies collectives de la coquille et des troubles épidémiques des enveloppes. La folie progresse.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sloterdijk
SlotModerne

DE.LDE

T.modernité

Rang = K
Genre = A -