Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Jorge Leonardo                     Jorge Leonardo
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Jorge Leonardo - "Quel dieu protège les droits?", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 15 janvier 2001

 

-

[Jorge Leonardo]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Jorge) : En définitive, ce que j'ai préféré dans ma vie, ce qui m'a le plus excité, c'est le risque. Ma pauvreté d'aujourd'hui est identique à celle du premier jour, mais deux fois j'ai été riche et deux fois j'ai tout perdu : et j'en suis fier. Quelle que soit la méthode, par le jeu ou par l'économie, quand on réussit à parier, à se mettre en gage, on accède à un degré de dignité sans pareille.

- Ouzza : Comme ses frères Gert et Bernard, Jorge fait partie de la famille des Levsteinberg, et comme eux, il a voulu échapper à cette filiation. C'est en Argentine qu'il s'est installé. Que lui en reste-t-il? Une légère trace d'accent, un nom modifié, un passeport, et aussi quelques habitudes flamboyantes qui ne l'empêchent pas, malgré tout, de rester ce qu'il est, rejeton ultime d'une tradition séculaire.

(Jorge) : J'ai toujours été actif, hyperactif, jusqu'au moment où le petit moteur qui me poussait s'est enrayé...

- Ouzza : Sur le tard, il a voulu se remettre en question. Quelqu'un lui ayant parlé des étonnants résultats d'une nouvelle thérapie, la chycalise, il a pris rendez-vous avec le docteur Egakis. Arrivé ce jour-là à Paris, directement de Buenos-Aires, il a trouvé le domicile du chycaliste encerclé par la police. L'homme avait été assassiné pendant la nuit. A rencontre ratée, événement imprévu : ce qu'il a découvert avec l'Orloeuvre a largement compensé cette perte.

(Jorge) : Je me demande comment j'ai pu m'identifier, un jour, à l'image d'un homme d'affaires. Quelle prison, quel enfermement! Il n'y avait que deux choix, gagnant ou perdant, et aucune place pour l'imagination. Libre à moi de proposer tout ce dont j'ai envie, des mots ou des dieux, de Yado à la laocité. Libre à moi d'attraper au vol les balles qu'on me lance. Juscelino l'avait inventé, c'est moi qui l'ai baptisé et lui ai attribué ses droits.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

L'art contemporain est assujetti au concept des droits de l'homme

-

Le dieu Yado règne sur le monde laïc

-

Jacques Derrida a inauguré une autre modalité du juif laïque : celle des Tables brisées

-

J'entends par "laocité"(s) les diverses formes virtuelles ou prospectives de laïcité élargie

-

L'unique principe du droit est la personnalité juridique : l'objectivité d'une volonté libre, qui affirme un pouvoir illimité d'appropriation des choses

-

Quel dieu protège les droits? (Jorge Leonardo, 2007) [DDD]

-

[Yado, idole des droits]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jorge
JorgeParcours

AA.BBB

HebGalgal

GG.JOR

YY_CE.CBD

Rang = zQuois_Leonardo_Jorge
Genre = Pmasc -