Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Nimos Kefa                     Nimos Kefa
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Nimos Kefa - "Déambulations dans l'espace vocal", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 19 mars 2001

 

-

[Nimos Kefa]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Ouzza : Nimos est crétois, c'est-à-dire qu'il est Grec. Enfin, c'est un grec qui a entrepris quelques études à Athènes avant de se sentir plus Crétois que grec et de choisir le cinéma. (Plus exactement, Grecque est sa nationalité, mais il n'est pas tout à fait grec : car un Crétois reste un crétois). A Paris, il a réussi l'exploit d'entrer à la FEMIS, mais n'y est pas resté longtemps : il voulait réaliser des films lui-même, et n'avait pas besoin de longs détours.

(Nimos : Ma première vidéo, je l'ai tournée au Cercle, quai de l'Idve. Je n'avais aucun but précis, juste envie de faire quelques prises, et là-bas tout le monde s'en fichait, on me laissait filmer autant que je voulais. J'ai commencé par les écouter, tout et n'importe quoi, au hasard des grandes gueules, j'absorbais tout. Avec le Cercle, tu n'as rien à donner en échange. Ça commence par ressembler à un avantage, mais tu te rends compte assez vite que c'est plutôt un inconvénient).

- Ouzza : Petit, le teint mat, grands yeux sombres et cheveux grisonnants tous bouclés, il a l'air d'un chanteur. Il vous écoute avec tant d'attention que vous êtes surpris qu'il se mette à parler. Alors, son accent roulant vous enchante.

(Nimos : J'ai pris l'habitude de commencer par Karen. L'espace vocal, ça vient d'elle, mais j'ai tout de suite embrayé. Le cinéma n'est-il pas, depuis 1927, le premier espace vocalisé, l'espace vocalisé par excellence? A cette époque on ne parlait pas encore du GLEV (rien à voir avec le glaive)).

- Ouzza : Après Karen qui lui a ouvert la voie, Nimos s'est rapproché du trio (Ozzy, Harald, Nicu). Il est devenu comme une sorte de quatrième mousquetaire, toujours prêt, à condition de rester à distance des trois autres.

(Nimos : Il n'y a qu'un seul Grec là-bas, cet Albert qui me casse les couilles. Karen me plaît bien mais premièrement elle est turque, et deuxièmement elle ne lâche pas Ignace d'un poil).

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Les arts actuels témoignent d'une mutation des régimes visuels]

-

[Nous ne vivons plus sur des territoires, mais dans un "espace vocal" qui nous sert d'habitat, de refuge et de lieu d'échange]

-

[Quand la source de la voix s'extrait durablement de l'espace visuel, elle revient sous forme d'espace vocal]

-

La voix s'est disséminée

-

Le second temps de la modernité révolutionne la voix

-

La crise actuelle est spatiale

-

L'espace vocal institue dans le discours une perspective nouvelle

-

Nous habitons la forme vocale, qui délimite un simulacre de monde

-

Plusieurs changements majeurs affectent la place de la voix

-

La voix envahit l'espace

-

La voix a toujours été investie, sollicitée, requise, marquée dans son essence par une certaine spatialité

-

Le logocentrisme absorbe l'espace dans la voix

-

L'art moderne parcourt une ellipse : en trois basculements (moderniste, dadaiste, contemporain), il passe de l'illusionnisme au vocalisme

-

L'art moderne/contemporain s'interpose dans la faille apparue au 20ème siècle entre le logos et la voix

-

La singularité de Léonard de Vinci, c'est que l'espace est chez lui déjà indiciblement sonore et vocal

-

Le concept de citation implique que l'objet historique, quel qu'il puisse être, soit arraché au contexte qui est le sien

-

Nous vivons avec un complément originaire et intime : l'Avec

-

L'espace vocal est l'écho d'une déflagration silencieuse qui a déchiré le 20ème siècle

-

Le monde actuel multiplie les situations d'écoute acousmatique

-

L'espace vocal est vérifiable dans de multiples pratiques actuelles

-

L'espace vocal émerge progressivement à la jointure des 19ème et 20ème siècles

-

La dissémination apparaît comme l'envers de l'espace vocal, dont elle est le supplément

-

Déambulations dans l'espace vocal (Nimos Kefa, 2007) [MDEV]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nimos
NimosParcours

AA.BBB

HebGalgal

FS.HOL

YY_BK.BDJ

Rang = zQuois_Kefa_Nimos
Genre = Pmasc -