Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La voix s'entend comme autre                     La voix s'entend comme autre
Sources (*) :              
Bertille Sapintza - "La Sibylle", Ed : Galgal, 2007-2011, Page créée le 8 mars 1997

 

Ange murmurant ˆ l'oreille d'une odalisque (Mihaly Von Zichy) -

La voix est l'essence active de dieu

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

On pourrait dire, partant du vocabulaire spinoziste, La voix est la puissance d'agir propre au langage. La formulation serait issue d'une scolie du Livre 2 de l'Ethique : La puissance de dieu n'est rien d'autre que l'essence active de dieu. On peut en déduire : La voix est la puissance de dieu en tant qu'elle enveloppe aussi l'impuissance.

Le scolie se réfère à la prop 3 du livre 3 : Il y a nécessairement en dieu une idée tant de son essence que de tout ce qui suit nécessairement de son essence. Dieu agit [non par caprice mais] par la même nécessité, par laquelle il forme une idée de lui-même, c'est-à-dire par la nécessité qui le pousse à parler.

La voix est libre au sens de Spinoza : Cette chose est dite libre qui existe par la seule nécessité de sa nature et est déterminée par soi seule à agir. Mais elle n'est pas libre au sens où dieu est cause libre : Dieu seul est cause libre, car dieu seul existe par la seule nécessité de sa nature.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bertille
VoixAlterite

QI.LFI

XVoixDieu

Rang = XE
Genre = MR - IA