Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Albert Egakis                     Albert Egakis
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Albert Egakis - "Puisse...", Ed : Galgal, 1989, Page créée par le scripteur le 9 mai 2000

 

-

[Albert Egakis]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Habib : S'agissant d'Albert Egakis, il est sans doute préférable de commencer par la fin. Donc voici : Albert a été assassiné le 15 mars, au petit matin. Le jour même, j'ai été chargé de l'enquête - car je suis commissaire de police. Je passerai ici sur les conclusions auxquelles nous avons abouti - et qui ne sont encore que provisoires, mais ce que je peux dire avec certitude, moi qui n'ai découvert les activités du docteur qu'à partir du 16 mars, c'est que la chycalyse, cette étrange trouvaille, était sur le point de se déployer à grande échelle dans le Cercle.

(Albert : Quand j'ai fondé le Cercle avec Bendito, je n'utilisais pas encore le mot chycalyse, aucune collecte n'avait débuté, mais la question de l'oeuvre était déjà posée).

- Frédéric : Quand Albert disait qu'il ne voulait pas d'une seule langue, je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire. Il y avait chez nous des tas de gens, des bilingues, des trilingues et même des quadrilingues. Mais il ne s'agissait pas de ça ou pas seulement de ça, il s'agissait de traduire une oeuvre et de la traduire dans une autre, tâche encore plus impossible.

(Albert : La chycalyse n'a rien d'une thérapie, ni intellectuelle ni de groupe, c'est un acte d'humour, un transit).

- Auguste : Albert est psychiatre, une spécialité qu'il n'a jamais vraiment pratiquée. Dans sa jeunesse, il aurait certainement désiré devenir psychanalyste, mais il s'est rendu compte que, pour lui, les positions d'analyste et d'analysant n'étaient pas si distinctes que ça, qu'elles pouvaient s'échanger beaucoup plus aisément qu'on ne l'imagine. Il a multiplié les tentatives dans ce sens, d'abord occasionnellement puis de façon de plus en plus systématique, avec toutes sortes d'interlocuteurs-partenaires (qu'il appelait uniformément des chycalysants) - des collègues, des amis, des relations ou de simples orloviens ou orloviennes comme Jeannine, Delphine, Antoinette, Sandrine. Beaucoup ont essayé, mais tous n'ont pas poursuivi avec lui.

(Albert : Je ne compte plus les chycalisants, mais aucun ne m'a autant bouleversé que Danel).

- Ouzza : Pour les amateurs de biographie, voici les précisions qu'on peut apporter sur Albert. En-dehors de sa grande invention (la chycalyse), son destin est fixé par ses trois mariages, qui lui ont donné sept enfants. De Matricia Dentyar, son amie de jeunesse, deux filles, Larissa et Iphianassa (il ne les a jamais reconnues). Puis il s'est mariée avec Emilia qui deviendra ultérieurement, après leur divorce, Emilia Dengerfeld. Avec Emilia, il a eu trois enfants légitimes un peu plus jeunes que ses deux filles Dentyar : Estelle, mariée avec Jean-Yves Davy, Christelle, qui vit désormais avec Markus Monyok, et Ernest, son seul fils reconnu (et médecin comme lui). Puis Emilia a disparu de sa vie, mais Matricia est restée sa maîtresse. Ensuite, Albert a vécu une histoire d'amour clandestine avec Alexandra, dont il aurait eu deux jumeaux. Ce qui est étrange, c'est qu'Alexandra elle-même, qui est pourtant partie prenante au Cercle, se refuse à en dire quoi que ce soit. Les jumeaux semblent avoir disparu. Quant à son enfance, Albert n'en a jamais rien dit à personne, même pas à ses femmes - sauf peut-être à son ami Ingfrid ou à son assistante Cécile, mais aucun des deux n'a jamais trahi ce secret.

(Albert : Il sera toujours assez tôt pour que les jumeaux reviennent).

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Nous ignorons lesquelles, mais nous avons la certitude que des tâches nous incombent]

-

[Le devoir, c'est faire exister le dehors]

-

[La chycalyse est une cure analytique, qui tire sa dynamique de la production d'oeuvres]

-

Le (e), objet du souffle

-

Le psychisme est l'événement d'une séparation radicale dans l'être : la révolution induite par la pensée en tant qu'elle résiste à la totalité

-

Mon fils représente l'intrusion inévitable de ma propre mort

-

La littérature est travaillée au corps - de l'écrivain, de la langue, de l'oeuvre - par l'instance éthique, mais elle ne produit ni morale, ni éthique

-

La mémoire n'est pas une propriété du psychisme parmi d'autres, elle est l'essence même du psychisme

-

Salomon fait tuer son maître Shimi ben Guéra quand il se marie avec la fille de Pharaon

-

Puisse... (Albert Egakis, 1989) [Puisse]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Albert
AlbertParcours

AA.BBB

HebGalgal

FP.LLD

YY_AlbertParcours

Rang = ZY_Egakis
Genre = Pmasc -