Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Alek Genvret                     Alek Genvret
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Alek Genvret - "Mourir sans angoisse", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 1er décembre 2000

 

-

[Alek Genvret]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

C'était le fils du boulanger du quartier. Tous les jours, il apportait dans le loft une caisse de croissants sur laquelle se jetaient les Cerclants affamés. Il n'avait alors que 19 ans. Il était déjà dépressif.

Il se suicidera le lendemain de la controverse qu'il avait organisée sous le titre Le suicide est le seul acte réussi, ce qui déclenchera une crise. Le Cercle est-il coupable? Non répond Auguste, car dès le départ, Alek porte sur le monde le regard de la mort. Oui selon Grégoire, car le silence est fait pour être entendu. Et la seule qui l'aie entendu, peut-être, fut Roberta.

Aimé par ses parents, soutenu par ses médecins, drogué, soigné, avalant toutes sortes de pilules, adulte avant l'heure sans avoir connu l'adolescence, il avait l'air influençable, mais ce n'était que des influences superficielles qui ne pouvaient modifier en rien son destin. Son regard était celui d'un errant (comme Danel Qilen), mais lui, contrairement à Danel, savait que son errance était limitée. Sa nostalgie était insondable. Il avait déjà, à l'origine, vécu toutes les guerres et toutes les horreurs. Il avait déjà, dès avant sa naissance, anticipé sa fin.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[La répétition est le roc solide sur lequel on peut soit construire, soit se fracasser]

-

[Nous avons renoncé à lutter contre l'angoisse]

-

[Comme tout ce qui est certain, la mort n'est pas un événement]

-

[L'angoisse est terrifiante, car elle est inarrêtable]

-

Ce n'est pas l'idéalité qui rend possible la répétition (comme le croit Husserl) - c'est la possibilité des actes de répétition qui constitue l'idéalité

-

Mourir sans angoisse (Alek Genvret, 2007) [MSA]

-

L'espace vocal vibre autour d'un point d'angoisse

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Alek
AlekParcours

AA.BBB

HebGalgal

HV.FFE

YY_BG.ECJ

Rang = ZY_Genvret_Alek
Genre = Pmasc -