Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Frédéric Chétiac                     Frédéric Chétiac
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Frédéric Chétiac - "Traduire l'impossible", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 1er juin 2000

 

-

[Frédéric Chétiac]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

(Frédéric) : Il y a une raison très simple pour laquelle j'ai l'impression d'être un Français pas comme les autres, c'est que j'ai connu plusieurs langues avant d'en connaître une seule; ou plus exactement, j'ai toujours trouvé plus naturel de vivre dans un environnement multilingue plutôt que dans un environnement monolingue. Si ma société s'appelle Agence Multilingue, ça ne doit rien d'un hasard; c'est à cause de toutes ces langues qui agissent en moi.

- Ouzza : Le cas de Frédéric est assez particulier. C'est l'un de ses employés, Elias Oester, qui l'a attiré dans le Cercle. Macédonien d'origine et grand spécialiste des langues balkaniques, Elias déteste toutes les formes de chauvinisme et de nationalisme qui se sont répandues dans sa région d'origine.

(Frédéric) : Je dois reconnaître que j'ai pas mal recruté parmi les Orloviens. Ils sont presque tous métissés d'une façon ou d'une autre, mais aucun ne connaît autant de langues que cet étonnant Danel.

- Harald : Frédéric a deux talents. D'une part il est capable de trouver les traducteurs les plus baroques, ceux qui passent d'une langue rare à une autre, par exemple de l'ouzbek au malayalam ou ou du tibétain à l'islandais. D'autre part il est capable de trouver des clients. Il a développé pour ça un site Internet assez unique en son genre, où il met à la disposition du public toutes sortes de traductions dans les langues les plus solitaires et les moins pratiquées. C'est cet échange, ce partage qui est sa fierté. On s'adresse à lui de partout, comme s'il n'y avait pas d'autre solution. Avec son amie Yuchuan Li et sous le pseudonyme de Justin Jouljeu, il intervient dans les réseaux sociaux et les associations afin de mettre en place ce qu'il appelle un usage équitable des textes; et il n'a pas été inactif quai de l'Idve, puisque c'est lui qui a eu l'idée de mettre en place le Réseau Social Orlovien.

 

 

 

 

Propositions (les têtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Tu traduiras dans ton idiome]

-

[Penser, c'est promettre une autre langue dont nul ne peut rien prévoir, et que personne ne peut anticiper]

-

Le cyberespace est un lieu d'échange entre identités anonymes

-

Pour un partage équitable des textes, des musiques et des images

-

N'importe qui est relié à n'importe qui dans le monde selon une chaîne de connaissances de six personnes au maximum

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

FrŽdŽric
FredericParcours

AA.BBB

HebGalgal

HF.LLO

YY_BB.CBJ

Rang = zQuois_Chetiac_Frederic
Genre = Pmasc -