Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Max Uryos                     Max Uryos
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Max Uryos - "Une axologie sans fondement", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 10 mai 2000

 

-

[Max Uryos]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Max est connu comme polytechnicien, mais il est chercheur dans un institut de sciences sociales, ce qui n'a rien de scientifique. C'est sa profession, sa fonction officielle, qui ne lui prend qu'un temps relativement limité car ses activités dites "annexes" sont plutôt proliférantes - et parce qu'il n'hésite pas à faire travailler des "petites mains" comme Antoinette. Par exemple : il travaille à ses temps perdus pour la Sylal (une société d'informatique), fabrique de ses propres mains des boucles ou des noeuds dont l'usage est inconnu, est aussi plombier et parfois périodiquement artiste. Mais à d'autres temps (tout aussi perdus), il lui arrive aussi d'être chycaliste ou psychanalyste, soit derrière une paillasse qui sert de divan (Martine Mardolle est une de ses patientes), soit devant son Mac (certains appellent ça la cyberanalyse, mais Max se contente de la pratiquer), soit n'importe où, là où l'analysant l'entraîne. Car si Max aime les belles constructions logiques, il n'est jamais dogmatique.

Peu bavard, petit, presque chauve, au nez épais, une soixantaine d'années, des mains fines sur un cou ravagé.

Il se suicidera plus tard de manière savante et subtile. Ce suicide a été rapproché de sa relation passablement morbide avec Laaqib. Avant de mourir, le vieil homme l'aurait pillé, aurait joué avec cynisme de son intellect. Qui sait? Peut-être Max a-t-il cru, naïvement et littéralement cru, à certaines phrases qui n'étaient que des phrases? C'est aussi son honneur et sa dignité, d'y avoir cru et d'avoir ensuite vécu un certain temps pour les mettre en acte. Nul ne peut reconstruire le passé, ni pour condamner, ni pour innocenter.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Il se peut qu'un jour on date l'émergence d'une autre humanité de la naissance de la psychanalyse]

-

[Une oeuvre témoigne d'un secret, d'une énigme qu'elle garde retirée, encryptée]

-

[Pour témoigner d'un secret non dit, inconnu, anéanti, au nom d'un témoin disparu, une oeuvre en appelle au témoignage ou à la réponse de l'autre]

-

[L'oeuvre garde en réserve les secrets dont la manifestation fait d'elle une oeuvre]

-

La modernité porte un terrible secret qu'elle ne peut avouer

-

La modernité est le retrait du fondement

-

L'Internet est sans voix ni visage

-

Nous vivons dans un espace sans bord

-

L'espace vocal est une formation de compromis entre la poussée de facteurs hétérogènes et la figuration d'un monde habitable

-

Une axologie sans fondement (Max Uryos, 2007) [UASF]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Max
MaxParcours

AA.BBB

HebGalgal

GU.RUI

YY_BH.BDE

Rang = YY
Genre = Pmasc -