Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Guideon Berto                     Guideon Berto
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Guideon Berto - "La Bague ouverte", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 16 avril 2000

 

-

[Guideon Berto]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Ouzza : Guideon est originaire d'une famille aisée, reconnue, intégrée dans les meilleurs milieux depuis bien des lustres, où pullulent les industriels, les banquiers, les professeurs et aussi quelques collectionneurs d'art. Son choix de devenir rabbin a étonné, mais n'a pas choqué; l'essentiel, pour cette famille, était qu'il tienne son rang, et Guideon est parfaitement à la hauteur. Reconnu dans sa fonction bien au-delà de sa communauté et de son cercle immédiat, il donne toutes les apparences d'un rabbin classique, "orthodoxe", respectueux de la tradition, en même temps ouvert à la modernité et désireux d'y occuper toute sa place. Mais son amour de la discussion, de l'échange avec tous les interlocuteurs qu'il peut rencontrer, sa passion de la controverse qui l'a attiré dans le Cercle, son souci de n'abandonner aucune piste, peuvent le conduire à des positions parfois surprenantes de la part d'un rabbin.

(Guideon) Je les trompe systématiquement avec cette image d'assurance, de sécurité. C'est tout un jeu, tout un déguisement; ça tient à la façon dont on s'habille, dont on parle, dont on fait étalage de son savoir. Moi ça me fait honte. Ils m'imaginent sûr de moi, convaincu, mais s'ils savaient comme j'ai besoin d'eux! Je ne peux les rassurer que s'ils me rassurent. Je ne peux enseigner que s'ils m'écoutent. Ceux qui s'y connaissent un peu comme Sergueï, Gil ou Nata, ne sont pas tout à fait dupes, mais les autres! Les Saphira, Iphianassa ou Patricia, les visiteurs du soir comme Danel ou les apprentis comme Ignace, toutes oreilles ouvertes... ils s'imaginent dans la position d'élèves, mais ils ne sont que des points d'appui. Depuis toujours je fais semblant d'enseigner, dans la crainte que mon masque ne tombe. Avec de la chance, ce sera elle, Ouarda, qui le fera tomber, et je lui dirai grand merci.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Au principe de la création, il n'y a rien]

-

[Chaque personnage biblique nous montre une des manières d'être un humain]

-

[La révélation est une voix présente, dont l'autorité tient à sa seule présence]

-

[La tora raconte l'histoire de l'impossible transmission entre les générations]

-

[La circoncision juive fait reposer l'alliance sur le manque]

-

[A partir d'Adam, doublement créé]

-

[A partir de Caïn et Abel, fils d'Adam]

-

[Dès l'origine de l'univers, la présence divine est retirée, en exil]

-

[Moïse, fils d'Amram, homme fragile, a reçu les tables de la loi pour qu'elles soient brisées]

-

[Abraham est celui qui se dessaisit de tous ses attributs]

-

[Le tétragramme Yhvh]

-

[Chaque traduction du "Ehieh Acher Ehieh" biblique s'accorde à une autre théologie]

-

Comment Dieu peut-il créer le monde ex nihilo s'il n'y a pas de néant?

-

[Sarah est un être ambivalent]

-

Le point central du néant est le point primordial du commencement : pensée directrice qui jaillit de la volonté abyssale

-

La réalité et l'art ont affaire à ce qui s'est perdu lors de la déflagration initiale du langage, et qu'il faut retrouver

-

Ce qui se rappelle à moi sans avoir eu lieu, je l'appelle circoncision

-

La grenade, symbole de fécondité, cache d'innombrables grains sous une enveloppe visible

-

Sur la circoncision juive

-

Au moment de sa circoncision, Abraham ressentit, d'un coup de lettre, la lettre h au milieu de son nom

-

Épisode oedipien dans la bible : Absalon veut remplacer David, son père, il couche avec ses concubines et meurt accroché par les cheveux

-

Adam est d'abord un être unique sur la terre, faisant face à un être unique, absolument singullier, dans les cieux

-

Selon le midrach, Jephté ne sacrifia pas sa fille, mais l'enferma dans un lieu clos pour qu'elle ne connût aucun homme

-

"Ani Yhvh" signifie que le "Je singulier" est l'être éternellement en devenir, présent-passé-à venir

-

Selon Rachi, la formule "Ani Yhvh" à la fin d'une phrase réaffirme que Dieu, quoiqu'il ordonne, est digne de confiance

-

La négation n'est rien; seul l'être est, et le tétragramme ("Yhvh") est son nom (Chem havayah)

-

L'expression biblique "Ani Yhvh" [Je Yhvh, qu'on peut traduire par "Je suis Dieu"] est l'expérience de la loi comme contrat d'alliance, qui associe le fini et l'infini

-

Parmi les fils rivaux de David, Adonias, concurrent de Salomon, est le prolongement symbolique d'Absalon, le fils oedipien

-

Abraham doit apprendre à se défaire de son père, de sa mère, de sa terre, de son fils, de son prépuce, de dieu et même de sa femme

-

[A partir de Benjamin, le dernier des fils de Jacob et de Rachel]

-

[A partir de David, fils de Jessé]

-

[A partir d'Isaac, fils d'Abraham]

-

[A partir de Jacob, fils d'Isaac]

-

[A partir de Joseph, fils de Jacob]

-

[A partir de Léa, seconde femme de Jacob]

-

[A partir de Rachel, femme préférée de Jacob]

-

[A partir de Saül, fils de Qish]

-

Dieu s'est reposé de son oeuvre, il s'est arrêté dans son travail en ne laissant à l'homme qu'un verbe, "pour faire" (laassot), afin qu'il s'en saisisse

-

Par la circoncision, la mémoire d'une histoire s'inscrit dans la chair; c'est un acte de fidélité personnelle et collective

-

Jacques Derrida réinterroge à sa manière la question du rapport entre tora écrite et tora orale

-

Avant même que David n'ait accédé à la royauté, sa dimension messianique était acquise

-

Au mont Galaad, un monticule de pierre nommé Galgal témoigne d'une double alliance : entre Jacob et Laban, séparation pacifique; entre Israël et Dieu, alliance conflictuelle

-

L'histoire de Joseph et des sept vaches pose la question de la beauté dans la tora

-

Histoire de Lilith selon les sources bibliques, post-bibliques, talmudiques et cabalistiques

-

La rivalité entre David et Saül anticipe l'opposition des deux messies : fils de Léa et fils de Rachel

-

Rachel représente la communauté d'Israël dans sa fragilité, s'appuyant sur Léa pour relever le défi à la loi

-

Rachel a voulu chasser les pénates de son père, comme Marx a voulu chasser ses spectres

-

Le talith est l'essence de Dieu : il nous enveloppe, mais reste hors de notre portée

-

Inceste dans la tora : Loth et ses filles, Juda et Tamar, Reuven, Adonias, Absalon, Amon (roi de Judée), Moabites, Ammonites et autres...

-

La formule "Ani Yhvh" dit que le nom de Dieu, c'est "Je"

-

La Bague ouverte (Guideon Berto, 2007) [LBO]

-

[La Cabale cachée de Jacques Lacan]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Guideon
GuideonParcours

AA.BBB

HebGalgal

FX.GUI

YY_GuideonParcours

Rang = ZY_Berto_Guideon
Genre = Pmasc -