Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Eglantine Mainguy                     Eglantine Mainguy
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Eglantine Mainguy - "L'esprit des anges", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 23 décembre 2000

 

-

[Eglantine Mainguy]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Ouzza : C'est une petite jeune femme frêle, blondinette et pâle. De loin, elle fait moins que ses 29 ans, mais de près, elle fait plutôt plus. Elle a tenté différents genres d'études : les lettres, la communication - sésame de notre époque. Revenue dégoûtée de ses stages forcés dans les boîtes de pub, elle a fini par créer une petite entreprise d'informatique où elle développe des concepts inspirés par Alain et aussi André, le professeur. C'est alors qu'elle a essayé de développer ce qu'elle a appelé l'hyper-hypertexte.

(Eglantine : Ce qui m'intéresse dans le sens, c'est qu'il ne se stabilise jamais, il ne s'établit pas. Il bouge tout le temps. Cette variation, cette variabilité qu'il est si difficile de saisir par des mots précis, il m'a semblé qu'on pouvait lui donner un vieux nom, celui de l'âme. Alain trouvait ça fou, il a tenté de m'en dissuader, mais je me suis accrochée. Laurent prétendait que c'était de la religion, mais je suis persuadée que ça n'a absolument rien à voir. Il faut revenir aux vieux mots : l'esprit, le sublime, le transcendant. L'important n'est pas leur histoire; l'important, c'est qu'ils ne sont que des mots. Plus ils sont démodés et plus ils peuvent renouveler le sens).

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Nul n'échappe à la transcendance, car elle est déjà dans la voix]

-

[Le sublime met l'esprit en mouvement]

-

[L'hypertexte est un livre indéfiniment ouvert]

-

[On n'arrête pas l'esprit]

-

[L'âme est le faux nom de la voix]

-

[L'image d'art incarne la figurabilité de l'au-delà]

-

La transcendance de dieu est son effacement même, qui nous oblige à l'égard des hommes

-

La profusion actuelle du "sujet" (positif, anthropologique) étouffe la voix d'un quelqu'un qui s'appellerait : Ego

-

Le sujet s'énonce dans la béance d'une bouche

-

La chaussée sur laquelle cheminent les pensées est comme la série des chaussures de Van Gogh : jamais lacées, elles n'adhèrent pas au sol

-

La voix phénoménologique est la chair spirituelle qui continue de parler, d'être présente à soi, de s'entendre dans le logos, en l'absence du monde

-

Le jugement du sublime peut être considéré selon : 1/ la quantité; 2/ la qualité; 3/ la relation; 4/ la modalité, d'où résultent quatre moments du sublime

-

Internet est la fabrique d'un texte inouï et innommable

-

L'époque de la représentation du sens fait place à la pesée des figures du sens - qui sont inappropriables et inconsistantes comme telles

-

La voix rend disponible l'idéalité de l'objet

-

Le signifié central originaire n'a pas de lieu naturel, il est une fonction où se jouent à l'infini substitutions de signes et systèmes de différences

-

L'ange recueille la voix perdue

-

L'esprit des anges (Eglantine Mainguy, 2007) [LESDA]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Eglantine
EglantineParcours

AA.BBB

HebGalgal

HE.FLA

YY_BH.ACI

Rang = ZY_Mainguy_Eglantine
Genre = Pfem -