Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Hubert Donoissy                     Hubert Donoissy
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Hubert Donoissy - "D'un point de non-savoir", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 23 août 2000

 

-

[Hubert Donoissy]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Hubert : Les gens imaginent que je me suis mis à boire le jour où j'ai été viré de mon poste. Ils se trompent. La vérité, c'est que j'ai toujours été alcoolique, et que si je ne l'avais pas été je n'aurais pas fait de carrière universitaire - car lire un bouquin à jeun, surtout un bouquin compliqué, c'est une chose dont je suis incapable).

- Ouzza : Hubert Donoissy est un homme mûr au visage ciselé de petites veines, probablement à cause des verres de vin qu'il absorbe, par gorgées minuscules, du matin au soir. Il participe au Cercle depuis longtemps, y multiplie les contacts, se montre généralement amical et chaleureux, mais malgré cela, peut-être à cause de ses anciennes fonctions dans le monde universitaire, presque tout le monde maintient par rapport à lui une sorte de distance incompressible, un écart précautionneux qui semble finalement, à lui aussi, faire son affaire.

(Hubert : Et depuis que je ne suis plus fonctionnaire, je gagne mieux ma vie. Articles de journaux, livres d'art, conférences, un petit commissariat d'expo de temps en temps, ça rapporte bien plus, surtout quand tu changes de continent).

- Georges : Tout se passe comme si Hubert et sa soeur Roberta faisaient partie d'une espèce légèrement différente, et que par une sorte de tolérance, chacun accepte d'en faire abstraction. Seul Ingfrid Pollano entretient une certaine complicité avec lui (cela tient à certaines idées qu'ils partagent). Les autres personnes de son entourage, Armando par exemple, ou Iemanja, sont plutôt des disciples. Car Hubert est un maître, un vrai, un maître penseur.

- Ouzza : Plus tard il donnera son nom à une tendance du Cercle : les donoissiens. Refus de toute responsabilité dans le système tel qu'il est, théorie de l'acompétence définie comme indifférence à l'égard du savoir, doctrine du laisser venir, voilà qui ne pouvait que séduire les marginaux et les révoltés comme Charles Marzem.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Paradoxe de la perspective illusionniste : les lois qui la régissent sont des instruments de tromperie]

-

[Chronologie d'une autre perspective]

-

[Il faut, comme Cézanne, laisser venir le point de non-savoir qui déconstruit l'image et promet un autre espace]

-

[Les tableaux d'Annonciation, à l'origine de la perspective, annoncent le règne futur de la voix]

-

[Nos illusions ne sont analysables que dans le miroir de celles de la Renaissance]

-

[L'histoire de l'art est une tentative désespérée de donner un sens à l'art]

-

[Vers 1425, l'expérience de Brunelleschi et la "Trinité" de Masaccio témoignent d'une commune expérience, dans laquelle le sujet occupe la place que lui assigne la perspective]

-

Si personne n'avait jamais écrit le moindre poème, peint le moindre tableau ou composé la moindre mesure de musique, l'histoire du monde n'aurait été changée en rien

-

A la place du savoir doit advenir un point de vide, d'absence

-

Le basculement de l'art moderne vers la représentation de la laideur commence en 1865-66 avec le tableau de Courbet, l'Origine du Monde

-

Une esthétique du dégoût remplace l'esthétique du goût qui a dominé l'art de 1750 à 1970

-

Si on la refaisait à notre époque, l'expérience de Brunelleschi situerait le spectateur télévisuel à la place du miroir où l'Autre voit l'image

-

En privant ses personnages d'assise terrestre dans "L'Enterrement du comte d'Orgaz" (1586-88), le Greco s'affranchit des principes de la peinture du Quattrocento

-

D'un point de non-savoir (Hubert Donoissy, 2007) [DPDNS]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Hubert
HubertParcours

AA.BBB

HebGalgal

FP.LLK

YY_BK.AEA

Rang = zQuois_Donoissy
Genre = Pmasc -