Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Laurent Cordelier                     Laurent Cordelier
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Laurent Cordelier - "Promesses de réparation", Ed : Orloviennes, 2048, Page créée par le scripteur le 22 juin 2001

 

-

[Laurent Cordelier]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Laurent : Pendant longtemps j'ai cherché le point commun entre l'art et la politique. J'avais à l'idée cette notion de réparation, cette promesse que pouvaient porter, à mon sens, l'art comme la politique. Tant que c'est resté une sorte de sésame, j'ai fait du surplace. Puis je me suis rendu compte qu'il fallait que je la prenne par un autre bout, que je la conçoive autrement, ou comment dire, que j'en fasse autre chose, que je l'invente, et pour cela, il fallait rompre avec un certain cercle).

- Ouzza : Maigre, solitaire, souvent mal soigné, il tend à compenser une vie intime assez pauvre (à l'exception des quelques virées qu'il commet de temps en temps avec son ami Gaëtan) par toutes sortes d'engagements plus ou moins sociaux, politiques ou écologiques, auxquels il renonce dès qu'un conflit se présente.

(Laurent : C'est comme ça que j'ai été attiré par ce qu'ils ont appelé le Cercle (masculin), ou l'Ellipse (féminin), ou les deux, je ne me rappelle plus. Il faut bien tourner en rond, et même assez longtemps, avant qu'il ne devienne tour, détour, retour. Ces replis sur soi, ils sont inévitables. Bref, ce que j'ai fini par comprendre, c'est que l'art comme la politique ne peuvent produire un effet de réparation que par le point où ils sont, justement, irréparables. C'est cette petite mesure d'irréparabilité qui manque à l'écologie pour qu'elle devienne enfin un vrai mouvement politique).

- Ouzza : Et alors il est arrivé à Laurent une petite métamorphose.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[L'horizon de la réparation est ineffaçable]

-

[La liberté est une expérience humaine spontanée, un axiome inexplicable]

-

[Dans l'art se révèle, par auto-affection, le cercle ouvert, infini, de la différance]

-

[L'art est politique sans le vouloir; dès qu'il se veut politique, il ne produit que de la propagande]

-

[La cohérence de l'âge classique reste à l'horizon de notre culture]

-

La promesse de l'oeuvre d'art est celle d'un messianisme inversé : sauvegarder dans l'obscurité son pouvoir rédempteur, garder les vérités dans la nuit

-

Les choses retournent d'où elles viennent par nécessité, car elles se rendent mutuellement justice et réparent leurs injustices selon l'ordre du temps

-

Le Biosom est un corps virtuel réunissant l'ensemble des perceptions accessibles aux espèces vivantes

-

Promesses de réparation (Laurent Cordelier) [PDR]

-

L'émancipation de l'Orloeuvre

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Laurent
LaurentParcours

AA.BBB

HebGalgal

GR.TFF

YY_BH.FBF

Rang = zQuois_Cordelier_Laurent
Genre = Pmasc -