Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Malavika Jibreel                     Malavika Jibreel
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Malavika Jibreel - "La transmigration des signes", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 21 novembre 2001

 

-

[Malavika Jibreel]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Malavika) :J'ai entendu parler du surnom qu'on me donne parfois, l'Indienne du Cercle - comme si mon enfance en Inde faisait de moi une indienne. On peut être née dans le Madya-Pradesh, avoir l'anglais pour langue maternelle et nulle autre culture que celle de l'Occident. S'il y a une indienne au Cercle (sans majuscule), ce serait plutôt Tjara - notre seul point commun étant ce cours de danse amateur auquel nous participons toutes les deux.

- Ouzza : Malavika déteste qu'on évoque le parcours difficile qui l'a conduite au point où elle en est. Petite fille, elle a dû quitter son village natal, Domkhedi, dans la Vallée de Narmada. Ses parents étaient des Adevasis, paysans tribaux vivant en-dehors de la modernité. Au moment de son déplacement à Bombay, elle a attrapé la maladie pour laquelle elle a été prise en charge et envoyée en Angleterre. Si elle a tant aimé la danse, c'est aussi à cause de son léger handicap : elle boîte de la jambe gauche. Recueillie dans une institution hindouiste, elle a cousu des milliers de vêtements pour financer son séjour.

(Malavika : Je ne me suis jamais sentie bien à Londres. Paris est la seule destination que j'ai jamais choisie, et l'EHESS mon seul point de rattachement).

- Ouzza : Pendant ses études de sociologie [sujet de thèse : développement économique et culture (le global et le local, le central et le périphérique)], elle a rencontré un professeur brésilien, Juscelino Pinto, qui l'a introduite dans le Cercle. Mais elle continue à mépriser l'Inde. Du haut de ses 33 ans, elle a l'habitude de dire ceci : Si tu veux mesurer l'importance réelle de Bombay dans l'économie mondiale, observe son aéroport : une minable place de province (qui d'ailleurs, depuis la dernière fois qu'elle y est allée, peut avoir sensiblement grandi).

(Malavika) Chaque jour, je bénis les cieux de me trouver là où je suis.

- Iemanja : En plein coeur de Paris, elle s'est aménagé un charmant deux pièces où elle a tout décoré de sa main. Peut-être est-ce la seule chose qui lui reste de l'Inde : l'habitude de tout fabriquer, y compris vêtements et bijoux.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[La transmission est incontrôlable]

-

[Les images contemporaines laissent battre en elles les rythmes discordants du monde]

-

[On ne peut ni contredire son père, ni l'approuver]

-

[Dans l'art, les signes résistent à la mise en système]

-

[La voix flotte à distance du signe]

-

[La peinture révèle une vibration invisible]

-

On prend un risque en choisissant d'hériter, car dans tout héritage il y a plus d'un esprit, plus d'un secret et une réserve inconnue

-

Il n'est pas sûr que tous les traits, marques ou éléments lisibles dans une oeuvre puissent être qualifiés de "signes" indépendamment de l'interprétation qui les déclare tels

-

Le signe est porteur d'une hétérogénéité, d'une altérité absolue : le tout-autre

-

Le signe n'est soumis à aucune logique - contrairement à ce que croit la métaphysique, il n'est ni précédé ni justifié par le logos

-

Le mot "signe" a un double sens : "expression" ou "indice"; Husserl privilégie l'expression

-

L'oeuvre contemporaine, ouverte, exige du spectateur une intervention particulière, une reconstruction continuelle

-

L'homme transmet ce qu'il a reçu, comme il expire après avoir inspiré

-

La transmigration des signes (Malavika Jibreel, 2007) [LTDS]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Malavika
MalavikaParcours

AA.BBB

HebGalgal

GK.KKQ

YY_BE.BCH

Rang = zQuois_Jibreel_Malavika
Genre = Pfem -