Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Shutong Quo                     Shutong Quo
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Shutong Quo - "D'un pro-gramme dont l'avenir est le gramme", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 25 décembre 2000

 

-

[Shutong Quo]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Shutong) : Il y en a qui me prennent pour un Japonais ou un Coréen, d'autres qui s'attendent à ce que je leur réponde en chinois. Je le ferais volontiers si j'en étais capable, malgré mes origines très lointaines - la région de Canton, parait-il, avant que mes ancêtres n'émigrent au Vietnam. J'avais à peine deux ans quand mes parents ont tout laissé sur place.

- Nadège : Et Shutong, il travaille où?

- Ouzza : Je crois qu'il était salarié chez Disneyland, mais maintenant il est à son compte comme graphiste, web-artiste ou quelque chose comme ça.

(Shutong) : Je ne supportais plus Mickey, Donald, Alice, le pays des merveilles, les petits nains et le reste. S'il n'y avait pas eu Nicu, Sophie et la bande des Quatre, je serais parti depuis longtemps. Et je n'ai rien à regretter, il fallait que je m'en aille, c'est ce qui m'a permis de rencontrer Yuchuan et Sherman.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[La lettre est hétérogène, elle produit toujours plus]

-

[L'Internet apporte à l'écriture une puissance supplémentaire de différenciation et de dissémination]

-

[L'art moderne subit, sans pouvoir la limiter, la poussée de l'art-gramme]

-

[L'illusion visuelle de l'Internet, c'est qu'il faut qu'il soit vécu comme un espace pour que nous puissions nous y orienter]

-

[Un geste rapide, elliptique, montre le signe qui n'indique ni n'exprime rien]

-

Avec l'Internet, nous sommes confrontés à l'"évidence" de notre liberté, et dans le même temps assujettis à un système complexe de contraintes de toutes sortes

-

L'archi-écriture, mouvement de la différance, est la différence en ce qu'elle a de plus redoutable

-

La voix d'un texte est ce qui est parfaitement clair en lui, ce qui se donne sans souci de la transcription d'un sens

-

Ecriture et archi-écriture sont deux concepts différents, mais qui communiquent nécessairement entre eux

-

Le gramme, comme différance, est le concept le plus général de la sémiologie, qui devient grammatologie

-

Internet, c'est là où le réseau arrête de ne pas marcher

-

En tant qu'espacement, l'archi-écriture ne peut pas se donner comme telle, elle marque le temps mort à l'oeuvre dans la présence du présent vivant

-

L'absolu originaire n'est présent qu'en se différant sans relâche

-

La trace de la différance s'efface elle-même. Disparue dans l'oubli, elle est innommable comme telle, illisible dans la forme de la présence

-

En tant qu'écriture, la différance suppose une absence spécifique, qui ne saurait (être) une modification de la présence

-

A l'origine du sens, une archi-écriture de la trace est à l'oeuvre; elle ouvre un espacement, un intervalle dans le temps comme dans la parole

-

La genèse de l'écriture a été presque partout liée à l'inquiétude généalogique

-

Le "graphein" (archi-écriture) est effacement originaire du nom propre, oblitération du propre qui se produit dès le premier matin du langage

-

À la lettre, on ne peut associer avec certitude ni un destinataire, ni un expéditeur, ni un sens - ni une vérité

-

L'écriture infecte la parole vive

-

L'ordinateur en réseau va nous permettre de quitter notre biocentrisme en éliminant les frontières entre naturel et artificiel, inanimé et animé

-

Le (i) est la lettre qui s'écarte de son propre

-

La matérialité de la lettre est singulière : n'étant symbole que d'une absence, elle est, comme la mort, sans lieu ni signification

-

Le I (majuscule) dissémine d'avance l'unité du sens

-

Le "mot" [vox en latin] est une unité factice du sens et du son, du concept et de la voix, du signifié et du signifiant

-

Dans l'Internet, de la trace est mise en réserve

-

Le miroir est une invention du mot : en dissociant Eros et Psychè (corps/âme), il obéit à la loi du langage

-

En étendant, malgré l'absence du sujet, la portée de la voix et du geste, l'écriture brise l'homogénéité de l'espace

-

En pensant le temps sous le mode de la présence, on introduit aussi un cercle, une limite à partir de laquelle peuvent être pensés le gramme et la possibilité de la trace

-

La texture du texte est irréductible

-

Un trait ou "archi-trait", innommé, ouvre en se retirant la possibilité du langage, du logos, de la langue et de l'inscription parlée autant qu'écrite

-

Les machines électroniques procèdent de l'extériorisation de la trace qui élargit la différance et la possibilité de la mise en réserve

-

Le cyberespace reconstitue sur une plus grande échelle le bain vivant et fluctuant qui unit les signes et les corps

-

Internet marquera dans la transmission du savoir une rupture analogue à celle du passage de l'oral à l'écrit

-

Utiliser l'Internet implique une déhiérarchisation qui transforme le mode de transmission du savoir et des normes

-

Dans les messages réticulaires, parole et écriture se confondent

-

Chez Morris Louis, les filets de couleur inscrivent sur la page vierge une marque antérieure à tout acte d'inscription, à toute tâche du dessinateur

-

Mallarmé ne traite pas le mot comme une unité apaisée (vox), mais comme un jeu d'articulations qui en morcelle le corps, le latéralise

-

D'un pro-gramme dont l'avenir est le gramme (Shutong Quo, 2007) [DPDAEG]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Shutong
ShutongParcours

AA.BBB

HebGalgal

GS.HUT

YY_ShutongParcours

Rang = zQuois_Quo_Shutong
Genre = Pmasc -