Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Nina Messham                     Nina Messham
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Nina Messham - "Trop proche de la bouche", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 17 décembre 2000

 

-

[Nina Messham]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Nina est une jeune femme blonde aux yeux bleus, c'est une certitude, mais peut-être la seule qu'on ait à son sujet. On a tellement l'habitude de la voir dans le paysage qu'on ne se demande plus pourquoi elle est là. C'est pourtant une vraie question. Sous ses traits fins, sous sa simplicité apparente, sous ses explications limpides autour de l'art contemporain, quelque chose cloche. Quoi? Difficile à dire. Elle salue beaucoup de monde, elle discute, elle entretient des relations, mais elle a peu d'amis, sauf Melissa. Est-ce dans cette exception qu'il faut trouver l'explication de sa faille?

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[A la perspective classique et ses avatars, succède une autre modalité de la vision, la "perspective immédiate", qui semble procurer la présence la plus proche]

-

[On ne peut pas douter de sa propre croyance]

-

[L'art contemporain est le terrain où la perspective immédiate est mise en oeuvre(s)]

-

[Aujourd'hui le monde est perçu comme surface et la profondeur comme artefact]

-

[La perspective immédiate brouille les écarts, fragilise les distances, anéantit l'espace]

-

[L'expression intime se généralise]

-

La voix est l'organe de la proximité humaine

-

Sevrés de toute finalité externe, nous intériorisons par la bouche notre existence libre et autonome, c'est-à-dire morale

-

Pour Kant, la bouche n'est pas un organe comme les autres : à partir de la voix s'organisent tous les lieux, se localisent tous les organes, se hiérarchisent toutes les valeurs

-

Il n'y a jamais ni corps propre, ni appropriation, car là où le "je" (ego énonçant) énonce "corps", le "je" (ego énoncé) se retranche

-

L'orifice buccal ne cesse jamais d'être un lieu silencieux du corps; il ne devient parlant que par supplémentarité

-

La buccalité (bouche, bucca), plus primitive que l'oralité (os, oris), est le lieu de l'espacement, de l'ouverture d'Ego

-

Chacun accède à l'espace vocal par une ou des voix sur laquelle (lesquelles) il se règle

-

Les mots dictent leur loi dans la bouche

-

Quand "ça parle" ou "ça exprime", la bouche s'affecte elle-même puisqu'elle ne prend rien au-dehors et prend plaisir à ce qu'elle met dehors

-

La perspective immédiate tend à reproduire les sensations de la perception immédiate (espace psychophysiologique)

-

Les drogues donnent : (1) un plaisir immédiat; (2) en rendant inapte à la réception du déplaisir, un sentiment d'indépendance à l'égard du monde extérieur

-

Trop proche de la bouche (Nina Messham, 2007) [TPDLB]

-

La bouche féminine est l'origine verbale et terrifiante du monde

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nina
NinaParcours

AA.BBB

HebGalgal

GS.LLD

YY_BB.EDB

Rang = zQuois_Messham_Nina
Genre = Pfem -