Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Honoré Mapier                     Honoré Mapier
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Honoré Mapier - "Genèse d'un autre écart", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 7 juillet 2000

 

Quatre personnages (Louis Soutter, 1923-30) -

[Honoré Mapier]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

(Honoré) : Ils ne se doutent pas qu'Alexandra et moi on est jumeaux, et encore moins qu'on est Grecs. Il est vrai que ça n'est écrit ni dans notre physique, ni dans notre nom. Alexandra porte le nom de son ex-mari et moi un nom francisé. Marodolopoulos, ça faisait trop rigoler mes petits copains de classe.

- Ouzza : Bien que leur histoire ait divergé dès le deuxième jour, ils aiment rappeler qu'ils sont jumeaux. Leur sont en commun leur haute taille, leur maintien aristocratique et plutôt intimidant; mais elle, elle est restée aussi blonde que belle, tandis que sa peau à lui est striée de rides et son visage mangé par une sorte de petite vérole.

(Honoré) : Quoiqu'il en soit je savais que mon véritable nom, ma véritable identité étaient bien plus compliqués qu'il n'y paraissait.

- Ouzza : Il tient un bar à vin dans le quartier de la Bastille - ou plus exactement un bar minuscule avec un vaste sous-sol où l'on peut faire toutes sortes de choses : des dîners, des banquets, des réunions politiques, ésotériques ou maçonniques, des matches de foot, des concerts de jazz ou des performances, des défilés de mode pour sa copine Roberta, tout y passe. Honoré adore organiser les choses les plus diverses, et il sait mettre tout le monde à l'aise.

(Honoré) : Comme il n'y a plus d'autre lieu, je fais semblant de la chercher dans l'art, la promesse - sans ignorer qu'en tout état de cause, la promesse n'est pas visible, elle n'apparaît jamais.

 

 

 

 

 

Propositions (les têtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Les arts de la perturbation - ces pratiques qui se sont développées à la périphérie du domaine traditionnel de l'art - font reculer les limites de l'art jusqu'à les supprimer]

-

[L'oeuvre brouille les conventions qui rendent possible la réitération de la marque]

-

[La question de l'interdit est devenue la question majeure, car elle ne trouve pas en elle-même les moyens de sa réponse]

-

[Avec la modernité, les limites qui séparaient l'art des autres médias visuels et langagiers se sont effacées]

-

[Paul Cézanne (1839-1906) a maintenu vivante la promesse de l'art]

-

Certaines figurations filmiques désagrègent les unités du code

-

Dans les familles, il n'y a plus de places stables

-

Dans l'art contemporain, le rythme n'est plus un rapport d'équilibre entre valeurs, mais une puissance de dissociation qui menace la stabilité

-

La science est une puissance aveugle qui finira par détruire tout écart symbolique

-

Une force souterraine, invisible et inouïe, sape le Contemporain

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

HonorŽ
HonoreParcours

AA.BBB

HebGalgal

GH.ONO

YY_CJ.CBH

Rang = ZY_Mapier_Honore
Genre = MK - NG