Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Madou Tafhy Ngorane                     Madou Tafhy Ngorane
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Madou Tafhy Ngorane - "Le fond du bruit n'a pas d'essence", Ed : Guilgal, 2007-2017, Page créée par le scripteur le 20 avril 2001

 

-

[Madou Tafhy Ngorane]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Jonas : Madou Tafhy Ngorane est Africain (Congolais, aime-t-il dire, sans préciser de quel Congo il s'agit). Depuis qu'il vit en France, il prétend être étudiant en mathématiques. C'est à la fois vrai et faux : car si d'une part les mathématiques lui plaisent, s'il rate rarement ses cours au Collège de France ou ailleurs, s'il ambitionne follement de se lancer dans la recherche, il n'est en réalité inscrit nulle part et n'a même pas son bac. C'est un pur autodidacte, un passionné de science comme on en fabriquait il y a plusieurs siècles. Sa carte d'étudiant est aussi fausse que sa carte de séjour - et il ne vit pas des sciences, il vit du chant.

(Madou) : Tous les bons musiciens sont aussi des mathématiciens, et ce croisement-là, c'est la seule chose qui compte pour moi.

On ne lui connaît pas de copine parmi les Orloviens. Bien sûr il y a Péronne, qu'il adore, et aussi Iasna, la blonde polonaise avec laquelle il chante. Mais l'une et l'autre ne sont que des amies. Il semble qu'il ait eu une fille d'un ancien mariage, mais le reste de sa vie est inconnu.

(Madou) : Seuls les Soufis savent chanter. Les autres ne sont que des apprentis.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

La convergence musique / informatique pourrait servir de modèle à une convergence pensée / réseaux

-

Le pharmakon n'a ni identité idéale, ni essence stable, ni caractère propre

-

La musique est un océan qu'aucun rivage ne peut contenir

-

A présent la musique se fond dans le bruit

-

Le fond du bruit n'a pas d'essence (Madou Tafhy Ngorane, 2007) [LFDBSC]

-

Birdman, ou La surprenante Vertu de l'Ignorance (film d'Alejandro González Iñárritu, 2014) : "Je suis le pharmakon qui me hante"

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Madou
MadouParcours

AA.BBB

HebGalgal

GM.KLK

YY_BN.DBE

Rang = ZY_Tafhy_Madou
Genre = Pmasc -