Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Passage(s) vers l'imprévu                     Passage(s) vers l'imprévu
Sources (*) : Le souffle, entre vide et vie               Le souffle, entre vide et vie
Ignace Lequedeur - "D'une prothèse en plus", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 23 décembre 2000

 

Le souffle de la voix (Saphira Beilotshill, 2010) -

Résonance de la peinture

L'oreille de l'homme permet au souffle de la voix de franchir l'espace

Résonance de la peinture
   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

Sans l'appel d'une oreille qui écoute, il n'y a pas de voix. Sans le creux d'un tympan qui vibre, il n'y a pas de souffle. Sans l'orientation que procure l'oreille interne, il n'y a pas non plus d'espace, et pas de franchissement possible.

 

- L'oreille n'est qu'une porte. Qu'y a-t-il derrière?

- Un désir d'exister qui se propage à la voix.

- Selon toi, la cause finale est dans l'oreille...

- Non, pas dans l'oreille, dans l'autre oreille.

- Ce qui est sûr, c'est qu'il faut un saut.

- Et après? Après le franchissement?

- C'est tout. Pourquoi aller plus loin? Cet écart-là me suffit.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ignace
ProPassage

LS.OUF

ProSouffle

EO.FRA

PeintureOreille

FG.LFF

Ud.franchissement

Rang = N
Genre = DET - DET