Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
                   
Sources (*) :              
Henri Atlan - "Les Etincelles de Hasard (tome 2 : Athéisme de l'Ecriture)", Ed : Seuil, 2003, pp374-5

La Cabale est plus proche de la pensée moderne que Maïmonide

   
   
   
                 
                       

cf : Pour nous, la Cabale est plus compréhensible que la pensée de Maïmonide.

Maïmonide soutient l'idée d'une incompatibilité entre divinité et matérialité. Cette pensée n'a plus de raison d'être pour nous, car elle se développe dans un univers de discours totalement étranger (aristotélicien, scolastique). Pour Maïmonide, le caractère spirituel des astres ne fait aucun doute. C'est ce qui les différencie des éléments terrestres et leur permet de dominer tout ce qui existe sur terre. Les hommes sont éloignés de dieu en tant qu'ils sont matériels et proches en tant qu'ils sont spirituels. Il n'y a pas d'abstrait : les nombres sont des façons de voir les corps matériels. Dans sa hiérarchie des êtres, la matière et l'esprit ne sont pas égaux dans leur rapport à dieu.

Au contraire, la Cabale distingue l'abstrait du spirituel. Il en eset de même dans la pensée moderne, où l'abstraction formelle est aussi différente de l'esprit que de la matière.

Maïmonide veut s'appuyer sur les sciences de la nature (p378). Mais les vérités irréfutables qui pour lui occupent cette place sont celles d'Aristote (une physique sans atomes, sans vide, avec l'éther, sans mathématique de l'infini et où les sphères célestes ont une âme qui connaît). A partir d'elles il veut démontrer l'existence de dieu comme être nécessaire, son unicité, sa non-corporéité (p379).

Pour les cabalistes, la physique d'Aristote n'était rien de plus qu'un des éléments de la sagesse des nations (p382). Au contraire la sagesse cachée d'Israël peut être retrouvée par tout homme ayant des capacités de 'hokhma, binah et da'at. D'où une attitude pluraliste et relativiste qui s'oppose à l'unité et l'absolutisme théoriques de Maïmonide. Plusieurs vérités sont possibles selon qu'on les applique à un domaine ou à un autre, comme le théorisera le Maharal de Prague. Le mê�me corps peut être perçu sous différentes modalités (p383) et à différents niveaux. La permanence est attribuée non pas à l'être immuable, mais à une structure qui traverse les multiples niveaux de l'être, les mondes multiples de la Cabale. Cohérence d'une grille explicative qui ressemble plus à la science moderne (modèles) qu'une explication unitaire globalisante. Les sefirot ou figures sont acceptées a priori à cause de leur origine prophétique ou sage (p384) dont il faut vérifier le contenu par l'exercice des facultés intellectuelles, qui obéissent elles-mêmes à des critères de rationalité. La foi est comprise de façon pratique, comme celui qui acquiesce (amen/emouna) (p385). L'oman est l'artisan/artiste qui façonne le monde.

La pensée de la Cabale reconnaît l'abstraction, tandis que celle de Maïmonide est scolastique : elle confond l'abstrait et le spirituel.

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Atlan

XC°Cable

Rang = V
Genre = -