Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'embryon, humain par sa forme                     L'embryon, humain par sa forme
Sources (*) : L'humain se reconnaît à son corps               L'humain se reconnaît à son corps
Henri Atlan - "Les Etincelles de Hasard (tome 2 : Athéisme de l'Ecriture)", Ed : Seuil, 2003, p163

 

-

[L'embryon devient humain quand sa forme (corps et visage) est reconnue comme humaine]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Quand l'embryon devient-il humain? Telle est la question de bio-éthique posée couramment par les médecins et les scientifiques. Elle renvoie, selon Henri Atlan, à une autre question tout aussi difficile : "Qui est l'homme"? Dans les deux cas, Atlan propose une réponse apparemment simple : l'être humain, comme l'embryon, ne peut se définir par des considérations de fait, mais de droit. S'il n'existe aucune définition essentialiste incontestable, il faut trouver un critère pratique efficace. Henri Atlan propose celui-ci : l'être humain se reconnaît par la forme de son corps. Définir de cette façon le sujet des droits de l'homme permet d'éviter les définitions spiritualistes, fonctionnalistes ou biologiques qui conduisent à des difficultés ou des apories. Atlan avance pour aller dans ce sens des arguments pratiques, empiriques, comme notre sensibilité et notre capacité immédiate à percevoir un corps humain.

En outre, cette thèse est compatible avec la tradition biblique. Dans la Genèse, l'humain est créé à partir du tselem, cette forme abstraite, directement reconnaissable.

A partir de quel moment s'adresse-t-on à l'enfant en posant la question "Qui?". demande le cabaliste dès le début du Zohar. Dans cette formulation, le Qui? s'oppose au Quoi?

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Il se pose, face à l'embryon humain, une question fondamentale : "Est-ce un Qui ou un Quoi?"

-

Le "tselem" hébraïque (forme ou image du corps humain) désigne la structure du corps elle-même, comme totalité organique et active

-

La personne humaine, en tant qu'elle possède des droits et une dignité, est une réalité juridique, et non pas biologique

-

Dans le développement de l'embryon, on ne peut fixer aucun seuil "essentialiste", mais des seuils pratiques, pragmatiques, validés juridiquement pour un contexte

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Atlan
AtlanEmbryon

AA.BBB

HumainCorps

GE.LEG

JH_AtlanEmbryon

Rang = VH
Genre = -