Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
                   
Sources (*) :              
Gilles Bernheim - "Un rabbin dans la cité", Ed : Calmann-Lévy, 1997,

 

Malades du SIDA -

Le problème de l'éthique médicale, c'est de ne pas créer de nouveaux préjudices qui viendraient s'ajouter à ceux que l'on est censé résorber

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Rien de ce que nous faisons n'est sans effet, mais mesurer la portée d'un acte n'est pas facile. Pour ce qui concerne l'éthique médicale - par exemple la question du SIDA, la réponse correspond moins à l'exigence du bien qu'à un moindre mal.

En principe la fonction du droit est de réparer un préjudice. Il porte des jugements sur des faits à partir de règles. Il s'oppose à la morale, qui a pour fonction la description ou l'optimisation d'un état ou d'un statut. Mais aujourd'hui les choses ont changé, la science redéfinit la vie et la mort. Le droit ne devrait pas avoir à se poser des questions du genre "Qu'est-ce que le vivant?". C'est un genre de vérité qu'il ne devrait pas avoir à dire. Et pourtant il est appelé à se prononcer sur ces sujets. Il faut alors savoir qu'il n'y a pas de loi optimale. Il y a toujours des concessions, de la perte. On doit se poser une règle : ne pas créer plus de problèmes qu'on n'en résoud.

Le SIDA met en échec la pensée morale. Devant lui, on ne peut pas décider du Bien ou du Mal, on est confronté à des situations complexes. Le judaïsme n'est pas trop mal armé pour cela.

La solitude du séropositif est incommensurable. C'est une chute vertigineuse vers le néant. Devant sa propre disparition, le malade interroge l'idée même d'humanité. La maladie est souvent une porte ouverte vers l'essentiel. Souvent les malades du SIDA veulent laisser derrière eux le moins de dettes possible. Ils désirent gérer le mal qu'ils pensent avoir causé.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bernheim

VBioEthique

Rang = SBioEthique
Genre = MK - NP