Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sadisme, souveraineté                     Sadisme, souveraineté
Sources (*) :              
Jacques Lacan - "Sem XVI, D'un autre à l'Autre", Ed : Transcriptions, 1968-69, 26 mars 1969

 

Aristote et Phyllis (Jan Sadeler I, 1590) -

Dans le sadomasochisme, la voix bouche le trou de l'Autre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Dans le sadomasochisme, la parole a une fonction essentielle. Il faut aux deux partenaires, qui sont séparés, un objet (où se croisent leurs subjectivités) : c'est la voix.

- le masochiste répond à la voix de l'Autre comme un chien. Il se donne pour garant de l'existence de cette voix et de cet Autre. Il cherche un type d'Autre qui peut être mis en question, par exemple qui ressemble à la mère, avec sa voix froide et arbitraire. Cette voix vient compléter et boucher le trou, masquer la défaillance de cet Autre.

- le sadique essaie lui aussi de compléter l'Autre. Il lui ôte la parole, mais lui impose sa voix. En général, ça rate, comme dans le cas de Sade qui n'a pas réussi dans son oeuvre à éliminer la dimension de la voix, de la parole, de la discussion - bien au contraire. Les victimes survivent et en plus elles parlent. Le sadique n'est que l'instrument du supplément donné à l'Autre (c'est-à-dire de la voix), mais dont l'Autre ne veut pas, ce qui ne l'empêche pas d'obéir quand même.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lacan
InsuSadisme

EN.KAL

VSadomasochisme

Rang = SSadomaso
Genre = MR - IA