Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le secret de Bertille                     Le secret de Bertille
Sources (*) :              
Ouzza Kelin - "Le secret de Bertille", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 9 juillet 2004

 

Glyphe (Gael Chapo, 2011, licence libre) -

Constitution de la loge chibylline

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

- GIL : Albert Egakis se définissait, avant tout, comme un chycaliste. C'était l'oeuvre de sa vie. Il avait toujours considéré que cette tâche-là était sa priorité. De nombreux patients se succédaient dans son cabinet. Mais, en ce qui concerne ceux qui sont ici présents, nous avons surtout été influencés par son enseignement. L'hommage que nous lui rendons aujourd'hui va à cet enseignement dont nous espérons suivre le sillon. (...) Dans cette perspective je ne peux pas omettre d'évoquer le nom de notre amie Bertille, qui n'a pas souhaité se joindre à nous pour des raisons personnelles, mais qui est de tout coeur avec notre projet. Et maintenant je vais laisser la parole au fils d'Albert, Ernest.

- ERNEST : Mon père s'intéressait plus aux gens qu'à l'enseignement. S'il avançait des idées, des concepts, c'était plus pour des raisons pratiques que pour construire un système. Il nous invite à nous servir librement dans sa boîte à outil. Je suggère que la loge s'inspire principalement de ses concepts en (e) : l'objet (e), l'éthique (e) et aussi cet objet étrange qu'est le ch(e).

- GIL : La parole est maintenant à Amarante pour la planche d'introduction à la création de la loge.

- AMARANTE : En créant cette loge, nous choisissons de nous rattacher à plusieurs lignées.

 

 

Les neuf membres fondateurs étaient présents, alignés sur des fauteuils Louis XVI : Amarante Helavy, Ernest Egakis, Sophie Persipeau, Lucien Coërmer, Tavleen Elswar, Stéphane Eladdus, Shanda Lossleev, Prigent Romulart, Gil Aeligam.

La loge n'était rattachée à aucune obédience. Elle ne reconnaissait officiellement qu'un seul maître : Albert Egakis, inventeur de la chycalise, mort dans la nuit du 14 au 15 mars.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

SDB
SDBParcours

HG.ODA

ZY_HG.ODA

Rang = R
Genre = ME - NG