Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'espace est troué                     L'espace est troué
Sources (*) : Sur le cri               Sur le cri
Gérard Sith - "Passage de l'éclaircie", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 13 février 1996

 

Voix-trou (Gerard Sith, 2010) -

La voix charrie l'affect

La voix est l'éprouvé du trou

La voix charrie l'affect
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

- GÉRARD : La voix est le vécu du trou. On peut la représenter par des trous dans le corps, ou par des lieux opaques inaccessibles à la vision. Quand ces trous deviennent points, ils se symbolisent. Le corps se troue de voix.

- GÉRARD : Il y a des degrés dans l’émotion. La plus forte intervient quand on touche le trou. Toucher le trou peut se faire par la voix, ou bien par le cri. Le cri est une façon de toucher le trou, de le toucher réellement.

- GÉRARD : La voix est corrélative d’une certaine disparition du sujet. Quand je parle, ce n’est pas “je” qui émet la voix, c’est mon corps. Je la contrôle pas plus que je contrôle mon accent. Ce trou-là ni n’est symbolisable ni objectivable. Ce n’est pas un vide. C’est une manifestation du réel.

- ROLAND : Tu veux dire que la voix nous manque?

- GÉRARD : Pas comme une chose, elle n'a pas assez de forme pour ça, ni elle, ni même son manque. C'est pourquoi je préfère l'appeller trou.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

GŽrard
ProTrou

ME.ESS

VoixCri

CU.AMM

VoixAffect

CU.IOP

UV_VoixTrou

Rang = M
Genre = DET - DET