Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Sur l'artRire                     Sur l'artRire
Sources (*) : Courants dans l'art               Courants dans l'art
Léo Melbou - "Contagion du rire", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 30 novembre 1996

 

-

[Poussées de l'artRire]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accÚder Ó son texte

 

- Léo : L’art actuel est un vaste éclat de rire.

- Amalqa : Tu plaisantes?

- Léo : Non.

- Calixthe : S'il est comme la télévision, alors le rire est pour lui une affaire sérieuse, une affaire de gros sous?

- Léo : Ça lui arrive, mais ça n'est pas ce que je veux dire. Pour moi, le rire n'est pas superficiel ni anecdotique, il est vraiment au coeur, au centre de l'art actuel.

- Amarante : Pour le peu que je connaisse de l'art contemporain, je le trouve rarement drôle.

- Léo : On peut fabriquer de l'artRire sans avoir aucun sens de l'humour. Mais l'inverse aussi se produit. Plus l'oeuvre est sérieuse, et plus elle est risible. Elle est littéralement infectée par le rire, à son insu. Personne ne trouve ça drôle, et pourtant l’essence de cette oeuvre est le rire.

- Amarante : Je me demande si le public partagerait ton avis.

- Léo : Quand un public rencontre pour la première fois un style nouveau, totalement imprévisible, il rit. L’artiste n’a pas voulu faire rire. C’est l’effet involontaire de son oeuvre. Ce rire est la trace de la capacité créative de l’artiste (de sa capacité à produire du nouveau, du singulier).

- Shanda : De qui se moque-t-il?

- Léo : De lui-même, de la société et de l'oeuvre même qu'il a produite. Il dit "Je suis une idole et je me moque de moi". Mais il le dit comme un artiste, avec le plus grand sérieux, et alors c'est l'oeuvre elle-même, qu'elle quelle soit (objet précieux ou fumier) qui rit de lui.

- Shanda : Alors d'après toi, l'art contemporain se moque des idoles?

- Léo : C'est une de ses rares qualités. Le rire abat les idoles. Abraham lui-même n'a-t-il pas commencé par abattre les statues?

- Shanda : Il riait?

- Léo : Aux éclats. Comme Sarah quand elle a appris qu'elle serait mère à 100 ans. Et selon moi l'art contemporain puise à cette source.

- Shanda : Je vois pas le rapport.

- Léo : Pour qu'il y ait fécondité, il faut échapper au discours comme à la logique, c'est-à-dire qu'il faut rire. Ça n'a pas toujours été comme ça, mais aujourd'hui c'est comme ça, voilà ce qui m'intéresse.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le rire est le regard du fumier sur le monde

-

Abraham rompt avec son père en se moquant des idoles

-

Abraham et Sarah, vrais prophètes, rient de la parole de dieu

-

Le rire d'Abraham retentit encore, le monde en est secoué et l'art bouleversé

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Leo
ArtRire

AA.BBB

ArtCourants

LY.LLY

JR_ArtRire

Rang = Q
Genre = Pmasc -