Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Sur l'art sans voix                     Sur l'art sans voix
Sources (*) : Le sans - voix remonte               Le sans - voix remonte
Sébille Auch - "D'une perte de sens irrémédiable", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 25 janvier 2005

 

-

Art Ctp, dissémination

[Poussées de l'artSansVoix]

Art Ctp, dissémination Autres renvois :
   

Sur les poussées dans l'art

   
   
Courants dans l'art Courants dans l'art
La suspension de la voix               La suspension de la voix    
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

Le sans-voix, c'est là, ça pousse. On sait pas d'où ça vient, on sait pas pourquoi, mais on sait que ça pousse. On sait pas ce que c'est, mais ça s'exprime. C'est quoi, ça? C'est quelque chose. Quelque chose qui trouve moyen de s'exprimer et qui sans sans certains courants de l'art ne s'exprimerait pas (pas du tout). Et voilà, c'est là, ça s'exprime. Merci à l'art.

Ce sans-voix, quand même, est une voix. Une voix bizarre, à peine audible, une voix qui réussit à sortir de la gangue, métamorphosée, vibrante, blanche, mais quand même, une voix. Il a fallu l'inventer, cette pratique humaine bizarre qui donne voix au sans-voix. Les artistes d'une certaine époque, 1907 ou 1910, ont compris qu'un silence avait pris place au coeur du discours. Ils ne pouvaient pas faire autrement que de lui donner voix. C'était leur fonction d'artistes, vous comprenez, et l'art abstrait est devenu la voix sans-voix de l'art.

Le sansVoix pousse partout. C'est comme un torrent, une mer de sang. Sans-voix, sang-voix, sang-voie. Dans la science, la musique, dans l'art, dans les médias, et aussi dans le social. Il s'infiltre dans les murs, déchire les tissus, affecte le solide comme le fragile, le transitoire comme le pérenne, le visible comme le caché. Il produit la magie, il produit l'horreur, il déclenche des processus incontrôlés, il nous relie à cette origine indicible : l'archi-origine.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'archi-trace est la trace originaire : celle qui, à l'origine de l'origine, a disparu

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sébille
ArtSansVoix

AA.BBB

VoixSansVoix

WB.QLK

MQiACtp

PK.HHL

ArtCourants

LB.GAM

MQiVoixDetachement

JD.GAL

HB_ArtSansVoix

Rang = zQuois_ArtSansVoix
Genre = Pfem -