Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Abraham se dessaisit 7 fois                     Abraham se dessaisit 7 fois
Sources (*) : Sur l'artRire               Sur l'artRire
Léo Melbou - "Contagion du rire", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 11 décembre 2001

 

Abraham enfant detruisant ses idoles -

Abraham rompt avec son père en se moquant des idoles

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

- Léo : La bible est peu loquace au sujet des idoles du père d'Abraham, si peu loquace qu'elle n'en dit rien. Il paraît qu'à Harân, la ville où Terah s'était fixé, on fabriquait des statues. Piètre information (non vérifiée). On en déduit que Terah, lui aussi, fabriquait des statues (c'est-à-dire des idoles). Selon un apologue du talmud, profitant de l'absence de son père, celui qui s'appelait encore Abram les aurait brisées toutes, épargnant la plus grande d'entre elles pour lui faire porter, aux yeux du père, la responsabilité du massacre. Terah, apprenant de la bouche de son fils que, dans sa boutique, les idoles se sont battues, lance à la tête d'Abram : "Mais ne sais-tu donc pas, fils stupide, que les idoles que je vends sont absolument inertes?". Il croit se moquer d'Abram, mais ne se rend pas compte qu'il tombe pitoyablement dans le piège tendu par son fils. C'est quand même assez grave de rompre avec son père, n'est-ce pas? Abram l’a fait dans un vaste éclat de rire, en se moquant à la fois du père et de sa religion. Si tu crois aux idoles, tu dois admettre l’hypothèse qu’elles puissent se battre, donc je suis innoncent. Si tu me reproches quelque chose, c'est que tu ne crois pas aux idoles, et donc à ta propre religion. Pourquoi est-ce que je te respecterais?

 

 

- Michaël : Se moquer de son père, c'est l'éliminer, s'en débarrasser. C'est pire que de le tuer.

- Léo : Abraham n'élimine pas son père. Il détruit ses idoles, mais ne s'en prend pas à la personne du sculpteur. Il lui dit : Je prends ma place (j'occupe la place qui est la mienne), et non pas Je prends ta place (je ne veux prendre ni la place de son père ni celle d'aucune autre personne).

- Michaël : Les sculptures qu'il casse dans la boutique de son père ne sont pas de simples objets. Ce sont les symboles d'une culture qu'Abraham rejette, et qui est représentée par son père. Quand un jeune adolescent d'aujourd'hui agit de cette façon, on explique ça par le complexe d'Oedipe, n'est-ce pas?

- Léo : Ce que fait l'adolescent est provisoire, transitoire, tandis que ce qu'a fait Abraham produit encore des effets, près de 4000 ans plus tard.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Leo
HebAbraham

JE.LJE

ArtRire

XC.MED

YX_LN.RBA

Rang = O
Genre = MK - NG