Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La transmission est incontrôlable                     La transmission est incontrôlable
Sources (*) : La lettre en plus               La lettre en plus
Sophie Persipeau - "Passages au bord du monde", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 7 novembre 2000

 

La lettre (Loescher & Petsch, 1870) -

Aucune voix ne se transmet, car seule la lettre est transmissible

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

- De tout ce qu'on dit, de cette gigantesque masse de bavardage qui se disperse entre hommes et hommes et hommes et femmes et femmes et femmes, il est possible qu'absolument rien ne passe. Il est possible que, à peine émise, la voix soit morte.

- Tu es bien pessimiste! Le miracle de la voix, c'est que elle, elle se perd, mais que ce qu'elle transmet peut survivre.

- Je ne suis pas pessimiste, j'essaie simplement de comprendre ce qui se transmet et qui n'est pas la voix. Ce qui est vivant, c'est-à-dire le corps et le souffle, ça reste derrière.

- Seules les lettres se transmettent.

- Peut-être, mais je cherche autre chose.

- Il y a bien quelque chose qui passe par le gosier!

- Oui. Mais ce qui passe par le gosier ne passe pas vraiment. Ça s'arrête juste après.

- C'est assez bizarre. On utilise des voix, on s'en sert pour communiquer, mais on ne les communique pas. On les lâche dans la nature et tout le monde les perd. Elles restent collée à l'événement. Si elles arrivent à se détacher, c'est une forme de pathologie. Il faut prendre acte du phénomène et renoncer à transmettre la voix, car ce qui se transmet, c'est la lettre.

- Pas d'accord! La parole se transmet, et parfois la voix aussi sous la forme de l'affect. Tu peux te souvenir du ton de celui qui parle, sans te rappeler ce qu'il a dit.

- Tu te rappelles l'affect, mais la substance est définitivement perdue. Ce qui se transmet par la parole, les idées et les mots, n'a plus aucun rapport avec la voix qui a porté cette transmission.

 

 

*

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sophie
ProTradition

CC.AUC

IVocalEcrit

GC.JJK

Q.transmission

Rang = T
Genre = MR - NP