Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La lèvre                     La lèvre
Sources (*) : Le baiser se désire               Le baiser se désire
Aleth Eljinek - "Dans la plaie ouverte", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 1er février 2005

 

Suspens de la voix (Aleth Eljinek, 2010) -

La voix est suspendue aux lèvres

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accÚder Ó son texte

 

- A. : Aussi distante soit-elle, la voix ne s'éloigne jamais beaucoup de la bouche. Réciproquement, la bouche ne s'éloigne jamais de la voix. Dans le baiser, les deux se rejoignent. On croit souvent que ce sont les dents qui coupent, mais on se trompe. Les dents ne coupent que les bouts de viande, c’est-à-dire rien du tout. Ce sont les lèvres qui servent à couper, à couper quoi? Des mots. Nous sommes tous suspendus à cette coupure. Nous sommes tous fascinés devant le travail des lèvres qui recouvre un autre travail aussi fondamental et tout aussi coupant : celui de la langue. La langue coupe dans la substance vocale à partir du code qui est le sien, le code lingual, c’est-à-dire le système des canaux humides qui particularise le timbre d’une voix par rapport à tout autre timbre.

- Bertille : Aux lèvres, tout est suspendu, le passé, le présent et aussi l'avenir.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Aleth
VoixLevre

CV.SUS

VoixBaiser

TL.EVV

Ud.voixLèvres

Rang = N
Genre = DET - DET