Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'oeuvre moderne exhibe sa défaillance                     L'oeuvre moderne exhibe sa défaillance
Sources (*) : Modernité = puissance de modification               Modernité = puissance de modification
Pierre-Damien Huyghe - "Modernes sans modernité- Eloge des mondes sans style", Ed : Lignes, 2009, pp72-73

 

-

Sur le Contemporain

[Pour se faire témoin de son temps, une oeuvre moderne doit rendre hommage aux classiques, tout en prenant ses distances et en montrant sa défaillance]

Sur le Contemporain
   
   
   
Une oeuvre témoigne d'un retrait, un secret Une oeuvre témoigne d'un retrait, un secret
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Les pratiques artistiques modernes héritent de traditions et de techniques. Mais au lieu de les considérer comme des savoirs ou des vecteurs "naturels" du sens, elles cherchent à faire autrement, autre chose. Elles rendent hommage à ces traditions, elles les mettent en exergue, mais ne les considèrent pas comme suffisantes pour exprimer l'époque. Il faut que leur style se démarque, qu'il se décale, qu'il semble malhabile et inexercé. Il faut un certain degré d'abandon, une maladresse au moins apparente, des signes visibles de détachement. En exhibant ses rythmes, ses heurts, ses contrastes, l'oeuvre moderne fait l'aveu de son instabilité, un aveu partagé qui peut la conduire vers une sorte de néo-classicisme. Assumant sa tâche, qui est d'entretenir la différance, elle prend ses distances à l'égard du discours, et cette prise de distance même est productrice de discours.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Quand s'ouvre une situation "non classique", on met la tradition en exergue, on la cite, mais on ne parvient plus à l'exercer

-

Dans la modernité, le choix d'une tradition à laquelle se rattacher ne se fait pas par intérêt, mais pour rendre hommage, dans l'aveu d'une fidélité

-

La modernité se fonde sur la différance, tandis que le modernisme est un prochain classicisme

-

L'artiste moderne s'abandonne à un "faire" dont il ne sait rien, puis il abandonne cette chose qu'il a faite à une relève très incertaine

-

Avec l'inventivité et la créativité des temps modernes, des phénomènes que le discours est incapable d'expliciter entrent dans la perception

-

Dans le post-moderne se joue un retour au classique, un néo-classicisme qui n'est pas clairement repéré

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

huyghe
ModerneDefaille

AA.BBB

HuygheModerne

GD.LDG

PlanSite

OD.EEL

ArchiOeuvreRetrait

DM.LMM

GM_ModerneDefaille

Rang = NModerneDefaut
Genre = -