Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'éthique                     Derrida, l'éthique
Sources (*) : Derrida, l'impossible               Derrida, l'impossible
Jacques Derrida - "Spectres de Marx", Ed : Galilée, 1993, pp13s.

 

Giovanni Tiepolo (Palazzio Labia, Venise) -

Manger la loi

"Apprendre à vivre, enfin", n'est-ce pas, pour un vivant, l'impossible? C'est pourtant l'éthique même

Manger la loi
   
   
   
Derrida, la vie, la survie Derrida, la vie, la survie
L'éthique même               L'éthique même  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

"Je voudrais apprendre à vivre enfin", tel est le point de départ de Jacques Derrida dans Spectres de Marx - un point de départ qui lui est venu, dira-t-il plus tard (AAVE p23) une fois le livre terminé. Quel rapport y a-t-il entre cette formulation et l'oeuvre de Marx? L'enfant ne sait rien de la vie, et pourtant il vit, il doit vivre. Pour vivre, il lui faut plus que la vie, il lui faut l'autre avec sa loi et son héritage. Pour mûrir, il faut un apprentissage, une éducation. Elle peut venir d'un maître qui, sur le ton de la menace, dans une perspective de dressage ou de discipline, lui intime : "Tu dois apprendre à vivre!". Mais le maître ne lui dit pas comment faire. Il le laisse seul en face de l'impossible - car la vie ne s'apprend pas. Comme la mort, elle s'accepte ou éventuellement elle s'affirme, mais elle ne s'enseigne pas.

Et pourtant... Vivre, c'est aussi hériter, c'est recevoir d'un autre (du père au fils, du maître à l'élève) une sagesse, une éthique, une sentence. L'adresse est dissymétrique, irréversible. Elle vient de l'inconnu, d'un spectre qui n'est jamais présent comme tel, qui n'a ni substance, ni essence, ni existence, qui n'est ni vivant ni mort, avec lequel il faut s'entretenir. Quel rapport, donc, avec Marx? C'est que cet entretien avec le fantôme se fait au nom de la justice, d'une justice inconditionnelle, indémontrable et indéconstructible. Et c'est cela dont Jacques Derrida choisit d'hériter, chez Marx.

 

 

Apprendre à vivre, c'est cultiver ces choses, ces signatures plus grandes que soi dont Derrida fait une longue liste deux mois avant sa mort (AAVE p27-30) [Althusser, Foucault, Barthes, Deleuze, Blanchot, Lyotard, Sarah Kofman, la bible, Platon, Kant, Marx, Freud, Heidegger, Bourdieu -, sa génération à lui et quelques autres, tous morts], c'est les cultiver narcissiquement, dans son petit "moi" [ce lieu cryptique] débordé de toutes parts.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaEthique

QA.DIJ

DerridaImpossible

HC.LHD

MangerLoi

EG.LDD

DerridaVie

EE.LEE

EthiqueIdiome

BH.LLK

U.ethique

Rang = N
Genre = MR - IB