Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Le spectral de Derrida                     Le spectral de Derrida
Sources (*) : La transmission est incontrôlable               La transmission est incontrôlable
Jacques Derrida - "Spectres de Marx", Ed : Galilée, 1993, p30

 

Urne funeraire (Rome, 630-620 avant J-C) -

Derrida, le deuil

Il y a trois choses dans le spectre : l'identification des restes (deuil), la nomination des générations (voix), la puissance de transformation (travail)

Derrida, le deuil
   
   
   
Derrida, l'esprit Derrida, l'esprit
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Qu'est-ce qu'un spectre? Une chose innommable, immaîtrisable, anachronique, mais néammoins analysable, déconstructible. Dans cette chose, Jacques Derrida distingue trois choses :

1. Le travail du deuil [qui recouvre les deux premières positions décrites ici]. Pour se protéger de cette voix qui sort de la tombe, il faut l'identifier, la localiser, la sémantiser, l'interpréter, en faire un objet de savoir. Enfermée dans la crypte, elle ne bougera plus et, qui sait, peut-être restera-t-elle silencieuse [mais la crypte est toujours brisée, fracturée]. Comment savoir de qui est ce corps? Pour qu'il reste à sa place, pour qu'il ne déborde pas du rôle qui lui est assigné, il faudrait le réduire à quelque chose d'objectif, un objet de connaissance. Mais les experts en sont incapables, car ils ne peuvent pas l'entendre (le spectre ne leur adresse pas la parole).

2. Nommer le spectre, le désigner, en parler, le réduire à une suite de noms identifiables. On pourrait alors s'entretenir avec lui. Mais le spectre est multiple et les voix ne sont pas maîtrisables. C'est elles qui détiennent la puissance, le pouvoir. Nous y sommes livrés.

3. Un autre travail, celui de la chose elle-même. Il s'agit d'une puissance de transformation (la différance). C'est ce que Paul Valéry appelle l'esprit, la société des esprits. Ce travail-là est celui du spectre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSpectre

ET.KLO

ProTradition

VS.PEC

DerridaDeuil

CT.YUU

DerridaEsprit

FI.LEI

T.morcellement

Rang = J
Genre = MR - IB