Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Montrer la voix comme telle                     Montrer la voix comme telle
La parole assure l'Être               La parole assure l'Être

 

Etude d'un homme qui parle (Francis Ba con, 1981) -
Vivre avec l'angoisse

Personne n'entend une voix qui reste collée au visage

Vivre avec l'angoisse
   
   
   
                 
                       

 

Il s'agit de la parole d'un homme, si on peut traduire ainsi ce titre, "Study of Man Talking". Elle se manifeste comment, cette parole? Par quelque chose de bizarre, une sorte de marque rougeâtre, une épaisseur sur la bouche, un sourire quelque peu provocateur, un enlaidissement. Ce machin qui colle, là, c'est une voix. Mais bizarrement cette voix reste là. Elle ne s’extrait pas de la bouche, elle y adhère, elle l’altère, elle y entretient des déformations. Une nuisance. Regardez le journal par terre. N'a-t-il pas la même forme que la bouche? C'est comme si rien ne sortait de l'espace confiné du tableau, pas un seul mot. Cette voix reste là, elle ne s'éloigne pas du visage, elle y reste accrochée. Telle est la caractéristique de la voix baconienne : Immanente au corps, elle nous remue par effet d'adhésion, mais elle ne nous dit rien. Cet homme parle mais personne ne l'entend, il n'y a pas d'échange, en vérité la voix ne se transforme pas en parole.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bacon
IVocalVoixCommeTelle

HL.IKK

VoixParole

IK.OLL

BaconParcours

PA.KDY

zi.1981.Bacon.Francis

Rang = YPBacon
Genre = MJ - NA