Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Plaisir du flux                     Plaisir du flux
Sources (*) : S'exposer à la perte               S'exposer à la perte

 

Femme (de Koo ning, 1949) -

La visée de l'art contemporain n'est pas de montrer, mais de nous toucher par ses flux

   
   
   
                 
                       

 

S'il avait simplement voulu représenter une femme, est-ce qu'il aurait peint cet invraisemblable écoulement, cette invraisemblable perte qui pendouille sur son côté droit (gauche pour nous)?

Aucun échange n’est possible avec ce corps qui nous échappe par sa forme, par son être excessif, par la violence de ses organes et aussi, inéluctablement, par son regard en fuite au-dessus du miroir. Mais de la bouche de ce corps inaccessible s’écoule quelque chose, un flux liquide qui ne m’est pas destiné et qui pourtant me touche. Ce flux qui absorbe mon regard ne dit rien, ne signifie rien et pourtant j’en éprouve la chose, je l’entends.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
IVocalLiquide

CR.WXX

VoixPerte

PL.MLL

zi.1949.DeKooning.WillemGenre = MJ - NA