Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les autres faces du Verbe                     Les autres faces du Verbe
Sources (*) :              

 

Ars magna lucis et umbrae (Athanase Kircher, 1665) -

Le Verbe divin n'apporte pas que de la lumière, mais aussi de l'obscurité

   
   
   
                 
                       

 

Dans la gravure d'Athanasius Kircher, la lumière et l'ombre sont toutes deux représentées comment venant de la bouche de dieu (le Verbe), c'est-à-dire comme des formes de la voix divine. L'idée que la voix porte la création est ici prise dans son sens le plus littéral. Mais le verbe ne crée pas directement, il traverse des miroirs, comme si des médiations étaient nécessaires pour nous le cacher.

Le titre du livre illustré par cette image, "Ars Magna lucis et umbrae" (les arts de la lumière et de l'ombre) reconnaît que la voix n'apporte pas que lumière, mais aussi obscurité.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
IVocalVerbe

DR.GQA

zi.1665.Kircher.AthanaseGenre = MR - iVoix