Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La voix s'entend comme autre                     La voix s'entend comme autre
Sources (*) :              

 

Man Composing himself (Allen Jo nes, 1995) -

(lithographie)

On peut, par la voix d'un autre, se composer soi-même

   
   
   
                 
                       

 

Voilà, c'est prouvé, on peut se composer soi-même. Comment? par la voix d’un autre ou d'un Autre (ou plus exactement d’une autre). Elle chante, cette brave dame, elle l'attire, elle l'arrache à son confort, et lui doit consentir un effort immense pour se réconcilier avec ce qu'il en tire. Son pouvoir est d'autant plus étonnant qu'elle n'existe pas. Sinon est-ce qu'il se composerait lui-même? Est-ce que ce n'est pas elle qui le composerait? Non, elle n'est qu'une image qui l'aide à travailler. Elle est une illusion, un fantasme.

Il écrit sa propre partition, mais c'est elle qui tient à bout de bras son visage (son visage à lui, bien sûr). Curieux non? Pourquoi est-ce qu'il ne tient pas son visage lui-même? Réponse : parce que ses mains sont occupées (et aussi son esprit).

Et pourtant, quoique défait de lui-même, il compose. Que de persévérance! C'est lui qui donne vie à l'espace, acoustique et visuel confondus.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

JonesAllen
VoixAlterite

KK.ZSQ

zi.1995.Jones.Allen

Rang = YP
Genre = MK - NG