Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Entendre l'autre                     Entendre l'autre
Sources (*) :              

 

Out of Zeit (Allen Jo nes, 1983) -

Les voix muettes sont celles dont on ne se débarrasse jamais : on n'entend qu'elles

   
   
   
                 
                       

 

Ce n’est que l'image d’une lèvre épinglée sur un mur, une image qui recouvre en partie d'autres images collées sur le même mur. Cette lèvre coléreuse ne nous fait rien entendre. Elle attire notre regard, l’absorbe et le dévore. Comme toute image, elle est muette, mais, comment dire, sous le poids de son mutisme, nous n’entendons qu’elle. D'où vient ce phénomène étrange? Pourquoi cette bouche offerte aux regards nous donne-t-elle l'impression d'être audible?

Parce qu'en réalité, cette image ne représente pas une bouche, mais une voix. Par conséquent, nous ne la voyons pas, mais nous l'entendons. Une voix inaudible est expulsée de l'image, et ce qui rejoint notre cerveau par l'intermédiaire de l'oeil pourrait bien nous assourdir.

Il y a toujours eu des représentations de ce type, mais leur fonction a changé. Aujourd'hui, elles révèlent une certaine forme de vérité (que Pierre Delayin désigne sous le nom d'espace vocal, faute de mieux). Cette vérité est la suivante : l'image est subordonnée à la voix.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

JonesAllen
ProAudition

LA.WVV

zi.1983.Jones.Allen

Rang = Z
Genre = MK - NG