Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La chair, la voix                     La chair, la voix
On n'arrête pas l'angoisse               On n'arrête pas l'angoisse

 

Etudes sur le corps humain (Francis Ba con, 1979) -
Plaisir du flux

Défigurer, c'est respecter l'énigme du corps

Plaisir du flux
   
   
   
Vivre avec l'angoisse Vivre avec l'angoisse
                 
                       

 

Le Cri s’englue dans la peinture, il enduit toute la toile et en gouverne la perspective. Celle-ci n’est soumise à aucune géométrie (même pas celle des quelques traits et du cercle qui scande la tole). Elle fonctionne par effet de collage ou par une corruption sensorielle qui soumet la figure à un ordre étranger, incontrôlable : celui de l’angoisse charnelle. Francis Bacon savait qu'il jouait sur la défiguration. Il le faisait consciemment, mais il ignorait pourquoi. C'est cette ignorance, que nous partageons, qui fait toute la saveur et l'énigme du tableau.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bacon
ProChair

JU.KJJ

InsuAngoisse

LP.KLL

IVocalLiquide

UI.OLL

BaconParcours

LO.GAO

zi.1979.Bacon.Francis

Rang = YBaconStudies
Genre = MJ - NA