Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Entendre l'autre                     Entendre l'autre
Le portrait, l'absent               Le portrait, l'absent
Pierre Delain - "Buées blanches sur le quai de l'Idve", Ed : Guilgal, 1988-2016, Page créée le 20 mars 2005

 

Autoportrait au masque de femme (Edvard Mun ch, 1892) -

Munch, un art pathétique

Un regard nous regarde dans la peinture, au-delà du tableau

Munch, un art pathétique Autres renvois :
   

A propos d'Edvard Munch

   
   
Un regard qui me voit Un regard qui me voit
                 
                       

logo

 

Le masque surplombe le peintre et regarde le spectateur. Tout se passe comme si le peintre avait compris que ce n'était pas son regard à lui qui était déterminant, mais un autre regard étrange qui n'est pas celui de quelqu'un, mais celui de personne, ou plutôt celui d'un spectre logé dans le tableau, c'est-à-dire qui y est toujours aujourd'hui, après la mort de Munch, plus vivant que lui. Ne voyant pas le masque, il l'écoute. Il est même si concentré sur son écoute qu'il ne voit plus rien. Derrière lui cet être étrange, réduit à une tête et doté d'ailes-oreilles, semble sourire et se moquer de lui. Entre le col de chemise (blanc), les oreilles de Munch (roses) et les ailes du masque (brunes), une sorte d'homothétie se devine [le tout formant un triangle]. Cette résonance a quelque chose d'effrayant.

Munch est partout. Portraituré, son regard se perd dans le vague. Il se tait. En tant que masque ironico-sarcastique, il semble grommeler quelque chose. Il regarde dans le lointain un être encore plus absent que lui. Mais le masque n'est qu'un masque. Il ne doit, comme la voix, son existence qu'à l'oreille de celui qui écoute.

 

 

Le portrait est une allégorie de ce que le sujet ne peut entendre qu'au présent, mais qui lui manque : la parole. En effet, le peintre a disparu. Tout autoportrait en appelle à la mémoire d'un mort.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Munch
ProAudition

MU.RIH

ArtPortrait

DN.LDN

MunchParcours

DT.DLA

SujetRegard

PQ.LKK

zi.1892.Munch.Edvard

Rang = YP
Genre = MJ - NA