Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Montrer la voix comme telle                     Montrer la voix comme telle
Sources (*) : La poésie, arrêt du souffle               La poésie, arrêt du souffle

 

Hugo Ball recitant un poeme phonetique au Cabaret Voltaire (Dada, 1916) -

Personne ne peut plus empêcher le retrait de la voix

   
   
   
                 
                       

 

Sur cette photo de 1916, prise au cabaret Voltaire de Zurich, on voit Hugo Ball, le visage masqué par un cylindre, réciter des “poèmes de mots abstraits” qui n’ont aucun sens. Pourquoi se livrer à une action aussi bizarre? Pourquoi ces jeunes gens ont-ils voulu réinventer l’origine par une voix qui ne serait attribuable à personne? Parce que la dite origine était tragiquement absente et qu’ils ont cru, littéralement, pouvoir donner leur corps pour exorciser cette absence. Mais ce don n’a servi à rien. Dans le même temps, les jeunes gens se faisaient massacrer en rangs serrés dans les tranchées de la guerre. La suite a montré que personne ne pouvait empêcher le retrait de la voix.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
IVocalVoixCommeTelle

OK.PLL

ProPoesie

BQ.JKK

zi.1916.Dada.Zurich

Rang = Q
Genre = MK - iVoix