Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le monde s'écoule                     Le monde s'écoule
Sources (*) :              

 

Bouclage des flux (Elfriede Eischenbeck, 2010) -

L'homme d'aujourd'hui est pris dans une série finie de flux qui reviennent sur eux-mêmes

   
   
   
                 
                       

 

La poupée Barbie est équipée de lunettes et de tuyaux qui captent son rapport au monde extérieur et l'enferment dans ses propres productions. Elle devient un objet/sujet autoréférentiel, inaccessible à l'altérité, ignorant de l'existence d'autrui. Les orifices de son corps, reliés entre eux, n'ouvrent sur aucune hétérogénéité. Ses sens (vision, audition, goût, odorat), qui ne se distinguent plus, n'exercent plus leur fonction vitale. Dans son enfermement, elle pense peut-être, mais, absorbée dans la circulation de ses propres organes, elle est incapable de parler. Sa voix est une coulée continue, un flux qui ne se différencie plus de la salive.

Le sujet actuel, devant son ordinateur ou sa télévision, fonctionne peut-être ainsi.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
ProContinu

UI.ZZA

zi.2000.Lallemand.BernardGenre = DET - DET