Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le discours                     Derrida, le discours
Sources (*) : Derrida, l'indéconstructible               Derrida, l'indéconstructible
Jacques Derrida - "La voix et le phénomène", Ed : PUF, 1967, p40

 

Discours (Philip Gus ton, 1969) -

Indication, indice, empreinte

Tout discours, en tant qu'il est engagé dans une communication et qu'il manifeste des vécus, opère comme indication - et cette indication est irréductible

Indication, indice, empreinte
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Lorsqu'on utilise des signes extérieurs à la parole (gestes, jeux de physionomie), lorsqu'on fait un signe sensible (montrer du doigt), lorsqu'on écrit sur un papier, lorsqu'on communique avec un autrui concret, dans tous ces cas on manifeste son vécu autrement que par l'expression pure (le sens de la parole). L'élément commun, selon Derrida, est la non-présence à soi du présent vivant. Tout ce qui n'est pas expressif est indiciel.

Une grande partie du discours, voire tout le discours, tombe dans la catégorie de l'indiciel. Dans toute communication, il y a des phénomènes sensibles (audibles, visibles, etc...). L'échange passe par la médiation de cette face physique, qui est irréductible.

Il y a pli sur pli, et la littérature est ce qui résiste à l'effacement de ce pli.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDiscours

EA.GIO

DerridaIndeconstructible

DI.LDI

ProIndice

KD.LKD

T.engagement

Rang = N
Genre = MK - NG