Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur des films                     Sur des films
             
Ozzy Gorgo - "L'écranophile", Ed : Galgal, 1988-2007, Page créée le 4 mars 2005

 

-

Aujourd'hui les pères sont des losers, il est temps qu'ils disparaissent pour laisser la place au père idéal - c'est-à-dire mort (American Beauty, film de Sam Mendes, 1999)

   
   
   
                 
                       

logo

 

Comme il est dit sur la jaquette du DVD : "la face cachée du rêve américain, ironique, provocateur et dérangeant". Alors que la société se doit de donner l'image du bonheur, tout le monde est malheureux dans ce film. Alors que tout semble fait pour que chacun soit un gagnant, il n'y a que des losers. On assiste à une inversion générale des valeurs. La société qui fait l'apologie du désir conduit à la plus extrême des frustrations.

Ce qui est bizarre est que ça finisse par la mort de Lester (le père). Peut-être est-ce qu'il a fait trop de chemin par rapport à ses proches? Ou peut-être faut-il absolument la figure d'un père mort? Maintenant qu'il est mort, il va enfin devenir une figure paternelle positive pour sa fille Jane, ce qui était impossible de son vivant. Le retour du père idéal.

Lester a compris trop de choses. Il a trouvé son tao - ce qui est impardonnable. Mieux vaut ne pas comprendre, ne rien comprendre, comme sa femme Carolyn qui s'interdit la moindre lucidité et exécute la sentence : Nous vivons dans un monde où la lucidité sur son propre désir est punie de mort (morale de l'histoire).

 

 

Le film a l'efficacité d'une tragédie grecque. Le destin de Lester est fixé dès le départ. Il ne peut pas y échapper, et tous les comportements apparemment libres qu'il peut avoir, toutes les décisions qu'il prend, vont dans ce sens. Plus il réalise ses désirs, et plus il va vers son destin préprogrammé. S'il n'avait pas pris ces décisions, il serait mort de toutes façons d'une autre forme de mort (ennui et répétition). Cruelle constatation de l'absence de liberté, dans la société supposée la plus libre du monde (la société dont la liberté est la valeur principale est la moins capable de procurer concrètement cette liberté).

Note d'optimisme : le couple formé par les jeunes Jane et Ricky a des chances de réussir (bien que le garçon Ricky soit un dealer qui risque fort de se faire prendre un jour). En ayant vu et connu leurs parents, ils ont compris la vacuité de ce pseudo-rêve. Ils savent distinguer la publicité du réel. C'est un avantage énorme dans la vie, une virtualité qui ouvre un peu l'avenir.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Films
CinemaChrono

1999.ME.NDE

zm.Mendes.1999

Rang = YMendes
Genre = MH - NP