Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur Adam                     Sur Adam
Sources (*) :              

 

Adam et Eve (Cranach, 1538) -

Inspiré par Liliane Atlan, Cahiers de l'Alliance Israëlite Universelle n°129 p153.

Le serpent séduit la femme par sa voix, la femme séduit l'homme par la pomme, et dieu maudit par la voix

   
   
   
                 
                       

 

Le serpent dit [à l'oreille d'Eve] : "Non, vous ne mourrez pas. Elohim sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, vous serez comme Elohim, vous connaîtrez le bien et le mal".

Le serpent ne dit pas "Adonaï" Elohim car Elohim n'est pas son maître. Elohim est une force de la nature.

Eve ne dit rien à Adam : elle se contente de lui donner la pomme [du plaisir]. Alors : "ils entendirent la voix de Adonaï Elohim qui marchait dans le jardin du côté d'où vient le jour". Il fait peur par la voix et il sanctionne par la voix (malédiction).

Etrange boucle : du serpent à Adonaï Elohim, de la séduction à la sanction dont Eve est l'objet, mais pas vraiment la cause.

Quand une femme offre une pomme à son amant, l'offrande exprime l'amour, tel qu'il est.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Adam
HebAdam

SE.DUC

XEveSerpent

Rang = XR
Genre = MR - IB