Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Existe-t-il un art juif?                     Existe-t-il un art juif?
Sources (*) : Derrida, le judaïsme               Derrida, le judaïsme
Jacques Derrida - "L'écriture et la différence", Ed : Seuil, 1967, p21

 

Le prophete Jeremie (Duccio, Maesta, 1308-1311) -

Derrida, athéisme, athéologie

La certitude de l'absence du Dieu juif définit la modernité et commande toute l'esthétique et la critique modernes

Derrida, athéisme, athéologie
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida parle de l'écriture, de l'origine de l'oeuvre. Au départ, il y a l'absence. Seule l'absence peut inspirer. Quelle absence? D'abord, l'absence du Dieu juif. Nous avons la certitude de l'absence d'écriture divine, il faut partir de cela, c'est-à-dire de l'athéisme (que l'écrivain soit athée ou non).

Le sens ne précède pas l'écriture. Il ne nous attend pas. Il s'habite lui-même.

Citant Jérémie soumis à la dictée de Dieu, Derrida insiste sur l'angoisse et la solitude. Le prophète ne transcrit pas une parole, il est lui aussi devant l'absence, comme si la tora était déjà moderne. Le Dieu juif n'a pas à s'absenter, il est déjà absent, tandis que le Dieu de Leibniz ne connaît pas l'angoisse, il pense les possibles en acte.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
HebArt

MP.BSE

DerridaJuifs

HB.AQQ

DerridaAtheisme

MO.DER

VJuifsDieu

Rang = M
Genre = MR - IB