Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'hypertexte, indéfiniment ouvert                     L'hypertexte, indéfiniment ouvert
Sources (*) :              
Paul Mathias - "Séminaire au Collège International de Philosophie et écrits associés", Ed : http://pmat.ciph.free.fr/, 2005, Projet de recherche en diktyologie (1)

 

Photo anonyme -

Même quand il n'a qu'un usage textuel, l'Internet engage l'opérateur sur un mode ludique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Au début, Internet se déclinait sur le mode exclusif de la textualité. Les commandes en langage UNIX excluaient l'image. Il n'y avait pas d'interface graphique.

Pourtant, avant même le début des années 90, le réseau s'est développé sur un mode ludique et inventif. Un des enjeux était de tenir des jeux de rôle textuels, de se disséminer textuellement et d'anticiper l'écho suscité par ses propres créations (textuelles). Il a été d'emblée normal que le texte entre en interaction avec d'autres (c'est-à-dire avec d'autres textes). L'horizon de l'opérateur était l'ubiquité.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mathias
InternetTexte

DO.QVV

T.texte

Rang = P
Genre = MK - NP