Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
Le virtuel n'ajoute rien                     Le virtuel n'ajoute rien
Sources (*) :              
Paul Mathias - "Séminaire au Collège International de Philosophie et écrits associés", Ed : http://pmat.ciph.free.fr/, 2005, Projet de recherche en diktyologie (1)

L'expérience temporelle de l'Internet est celle de l'absence, de la latence (lag) et de l'attente

   
   
   
                 
                       

En informatique, un temps de latence est nécessaire pour que la communication s'accomplisse. C'est ce qu'on appelle le lag. Ce temps de latence n'est pas un simple accident n'est pas un simple accident, mais un moment essentiel de la composition effective de l'espace du réseau. Il y a toujours une attente, même imperceptible. L'interaction entre opérateurs est toujours retardée. On oublie les raisons techniques de cette attente, mais quand elle se prolonge un peu trop, vient le vécu d'une contrainte logico-linguistique, d'une rhétorique.

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mathias
InternetVirtuel

WL.MMM

T.temps

Rang = N
Genre = -